Wednesday, August 31, 2011

THE GODDESS TEST BY AIMEE CARTER


Back Cover:
Every girl who has taken the test has failed.
Now it's Kate's turn.
It's always been just Kate and her mom--and now her mother is dying. Her last wish? To move back to her childhood home. So Kate's going to start at a new school with no friends, no other family and the fear her mother won't live past the fall.

Then she meets Henry. Dark. Tortured. And mesmerizing. He claims to be Hades, god of the Underworld--and if she accepts his bargain, he'll keep her mother alive while Kate tries to pass seven tests.

Kate is sure he's crazy--until she sees him bring a girl back from the dead. Now saving her mother seems crazily possible. If she succeeds, she'll become Henry's future bride, and a goddess.
If she fails...


Summary:
Kate lives with her mother wh is terminally ill with cancer. To make the most of her last moments, her mother wanted to return to hier childhood home. Kate then begins a new year in a new school.
In special circumstances, Kate saves the life of a young girl of her school, thanks to a pact concluded with Henry, the god of the underworld. To keep her mother alive, Kate must promise to spend six months along with Hades and pass seven tests. Tests which will lead her to marriage and to immortality unless she is killed or failed the tests.

Impressions:
First volume of a trilogy blending mythology to contempory history. This mixture is interesting and different from the young adults novels you could find nowadays. No need to create a dystopia, Aimee Carter was inspired by the myths of the gods of Olympus.
Brought up to date with a hint of romance between Kate and Henry, the god of the underworld, the novel is entertaining. If I took pleasure in setting up the decor, the presentation of the characters before entering the Mansion "Eden," and if I was sensitive to the relations between the sick mother and the brave daughter I was unaffected by Henry.
I found him lacking in depth and emotions even as his character had a good potential in him. The other secondary characters, quite a few, are as little exploited. I can compare this book to a promising bellows which is mounted in interest and fell before the end.
This will not prevent me from reading "Goddess Interrupted," which wil be released in April 2012 in English, but I was left wanting more. However, this book has the potential for a novel that grabs you and you can never leaves. To be continued on the next volume ...


THE GODDESS TEST PAR AIMEE CARTER

4e de Couverture:
Traduction de la couverture américaine:
Toutes les filles qui ont passé ce test ont échoué. Maintenant, c'est au tour de Kate.


Cela a toujours été Kate et sa mère...Et maintenant, sa mère est sur le point de mourir. Sa dernière volonté ? Retourner dans sa maison d'enfance. Alors Kate s'apprête à démarrer une nouvelle année dans un nouveau lycée sans ami, sans famille autre que sa mère et avec la peur de ne pas voir cette dernière passer l'automne.
C'est alors qu'elle fait la connaissance d'Henri. Sombre. Torturé. Il l'interpelle. Il prétend être Hades, le dieu des Enfers et si elle accepte sa proposition, il maintiendra sa mère en vie pendant que Kate devra passer sept épreuves.
Kate est persuadée qu'il est fou, avant qu'elle ne le voit ressusciter une jeune fille d'entre les morts. Maintenant, sauver sa mère semble être une délicieuse folie. Si elle réussie, elle deviendra la future épouse d'Henri ainsi qu'une déesse.
Si elle échoue...

Résumé:
Kate vit avec sa mère en phase terminale d'un cancer. Pour profiter au mieux de ses derniers moments, sa mère a souhaité revenir dans sa maison d'enfance. Kate débute alors une nouvelle année dans un nouveau lycée. Dans des circonstances particulières, Kate sauve la vie d'une jeune fille de son école, grâce à un pacte conclut avec Henri, le dieu des Enfers. Pour garder sa mère en vit, Kate doit alors promettre de passer 6 mois aux côtés d'Hades et de réussir sept épreuves. Des tests qui la conduiront à un mariage et à l'immortalité à moins qu'on ne la tue ou qu'elle n'échoue.

Réactions:
Premier volume d'une trilogie mêlant mythologie à une histoire contemporaine. C'est ce mélange qui est intéressant, différent des romans pour jeunes adultes du moment. Pas besoin de créer une dystopie, Aimée Carter s'est inspirée des mythes des dieux de l'Olympe. Remis au goût du jour avec une pointe de romance entre Kate et Henri, le dieu des Enfers, ce roman est distrayant. Si j'ai pris du plaisir dans la mise en place du décor, de la présentation des personnages, avant l'entrée dans le Manoir « Eden », et si j'ai été sensible aux relations de la mère malade et de la fille courageuse, j'ai été peu touchée par Henri.

J'ai trouvé ce dernier manquant de profondeur et d'émotions alors que son personnage avait un bon potentiel. Les autres personnages secondaires, assez nombreux, sont aussi peu exploités. Je peux comparer ce livre à un soufflet prometteur qui est monté en intérêt et qui est retombé avant la fin.

Cela ne m'empêchera pas de lire « Goddess Interrupted », dont la sortie est prévue en Avril 2012 en anglais, mais je suis restée sur un « peu mieux faire ». Le potentiel d'un roman qu'on attrape et qu'on ne quitte plus était pourtant présent. A suivre au prochain tome...

Monday, August 29, 2011

MATCHED BY ALLY CONDIE


Back Cover:
On her seventeenth birthday, Cassia meets her Match. Society dictates he is her perfect partner for life. Except he’s not. In Cassia’s society, Officials decide who people love. How many children they have. Where they work. When they die. But, as Cassia finds herself falling in love with another boy, she is determined to make some choices of her own. And that’s when her whole world begins to unravel . . .

Summary:
In a society carefully controlled where the unexpected and has no place and the destiny of a human being is pre-written in advance, Cassia's story debuted. At 17, she will finally know, by lottery computer, the name of the partner with whom she will share her life. This is her childhood friend, the beautiful Xander, who is the lucky one.
Except that once back home, a "bug" inside the computer shows her the portrait of another suitor, Ky. He is a pariah and marriage is forbidden for him .
To get to know this boy, learn to think for herself and attempt to discover the truth about the perfect society in which she survives, Cassia will then progressively challenging the officials.
But this challenge will not be safe for everybody or without repercussions ...
Impressions:
Very addictive, with a nice cover, I devoured "Matched" in one day. However, I moved several times before the display of my bookstore before succumbing. The cover attracted me, but I always left with other novels. However, once I had "Matched" in the hands, I did not let go. I started falling into it. Head first!
The story begins nicely with a main character, Cassia, pretty romantic who grow up in a protected environment, who is following the rules of a sanitized world just like in the movie "Gattaca," or in the novel of Aldous Huxley the "Brave New World."
The whole universe of characters is controlled: the food is prepared to the gram, the spouse chooses by genes compatibility and the nearly career pre-programmed. I enjoyed the scene set by Ally Condie, that of a dystopia world closer to our daily one that it seems.
In this imaginary world where you want to prevent people own all thoughts, one grain of sand is coming rerailing the machine.
No problem, as in "Men in Black" a bit of a laser and people forget very quickly. I saw small nod film punctuated this book with a touch of imaginary reality worrisome for its accuracy.
For the plot, the writing and the invention of the imaginary part, I found this first volume very bright, engaging and increasingly black over an over the pages. You want to see the girl in the green dress pierced the beautiful bubble in which she is trapped and in "Crossed" expected later this year, this should surely this happen. A nice set to start, I've passed a lovely time in the company of this novel.



PROMISE PAR ALLY CONDIE

Présentation de l'éditeur:
Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d'habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu'elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l'enfance, tout semble parfait ! Étrangement, c'est le visage d'un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l'écran ne s'obscurcisse... Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d'une classe inférieure et n'a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l'écriture, la création poétique... Elle en tombe amoureuse et se confie à Xander qui lui apprend qu'il aime une de leurs voisines. Peu à peu, l'image de la Société " parfaite " s'effrite aux yeux du groupe d'adolescents. Le doute s'installe, mille questions viennent les perturber. La tension monte, les brimades des Officiels se multiplient. Lorsque Ky est envoyé combattre les Ennemis de la Société dans les Provinces Lointaines, Cassia, écœurée, décide de se rebeller et de le rejoindre...


Résumé
:
Dans une société minutieusement contrôlée ou l'imprévu n'a pas sa place et ou toute la destinée d'un être humain est pré-écrite à l'avance, Cassia fait ses débuts. A 17 ans, elle va enfin connaître, par tirage au sort informatique, le nom du partenaire avec lequel elle partagera sa vie. C'est son ami d'enfance, le beau Xander qui est l'heureux élu. Sauf qu'une fois de retour chez elle, un « bug » informatique lui affiche le portrait d'un autre prétendant, Ky. Ce dernier est un paria interdit de mariage.
Pour apprendre à connaître ce garçon, apprendre à penser par elle-même et tenter de découvrir la vérité sur la société parfaite dans laquelle elle survit, Cassia va alors défier progressivement les officiels. Tout cela ne s'avèrera pas sans danger, ni sans répercussion...


Réactions
:
Très prenant, avec une couverture agréable, j'ai dévoré « Promise » en une journée. Pourtant, je suis passée plusieurs fois devant le présentoir de ma librairie avant de succomber. La couverture m'attirait mais je repartais avec d'autres romans. Pourtant, une fois que j'ai eu « Promise » dans les mains, je ne l'ai pas lâché.
L'histoire débute gentillement avec un personnage principale, Cassia, assez fleur bleue issue d'un milieu protégé, qui suit les règles d'un monde aseptisé un peu comme celui raconté dans le film « Bienvenue à Gattaca » ou encore dans le roman d'Aldous Huxley « Le Meilleur des Mondes ».
Tout l'univers des personnages est contrôlé: la nourriture est préparé au gramme près, le conjoint choisit aux gènes près et la carrière professionnelle pré-programmée. J'ai apprécié le décor planté par Ally Condie, celui d'une dystopie plus proche de notre quotidien qu'il n'y paraît.
Dans ce monde imaginaire ou l'on veut éviter aux gens toutes pensées propres, un grain de sable va venir enrailler la machine.
Pas de problème, comme dans «Men in Black » un petit coup de laser et la population oublie très vite. J'y ai vu des petits clin d'œil cinématographique ponctués de touche d'une réalité imaginaire plus qu'inquiétante par sa justesse.
Pour l'intrigue, l'écriture et l'invention du cadre imaginaire, j'ai trouvé ce premier tome très prometteur, attachant et de plus en plus noir au fil des pages. On a envie de voir la jeune fille à la robe verte percée la belle bulle dans laquelle elle est prisonnière et dans « Crossed » prévu en fin d'année, cela devrait surement ce produire. Une belle série à démarrer, on passe un moment très agréable en compagnie de ce roman.

Friday, August 26, 2011

Help, I can not finish this book.../Au secours, je n’arrive pas à terminer ce bouquin…


Have you ever had to block on a book? What is your pet peeve literature?
For those who say they are addicted to reading, it is a sacrilege. How can we not respect the work of the writer and stop in the middle of a book ... How a sharpened reader like us must have to cross into a real ordeal and must draw in itself, all the rest of courage you have, to overcome the last pages without teeth cringe?

Vous est-il déjà arrivé de bloquer sur un livre ?
Quelle est votre bête noire littéraire ?


Pour ceux qui se disent être des accros de la lecture, c’est un sacrilège. Comment ne pas respecter le travail de l’écrivain et s’arrêter en plein milieu d’un ouvrage… Comment en qualité de lecteur affuté, les dernières 100 pages peuvent se transformer en véritable calvaire ou il faut puiser en soi, tout ce qui nous reste de courage, pour venir à bout des dernières pages sans grincer des dents ?

The must read of the month...

Be careful, I do not mean the book Everyone Is Talking About and that you are force to read... Even If it's not really your cup of tea. "How? You did not read the last Fred Vargas! I Thought You were keen on reading ...." "Sorry" I Replied, a little piqued, even if 15 other books were already waiting for me quietly at home. As soon as my interlocutor had turn away, I ran to the nearest library in the area to already compensate for this error. Ridiculous behavior. In my experience, you will carry over this unfortunate book your frustration.
Nothing to do with the quality of the author or the story itself. I just know that this episode will reflect on the book every time my eyes will cross its path. The attention usually given to a book that I, myself, chose will disappear to turn into a huge sigh of obligation instead. On a positive note: my library will be expanded!

Le lire du moment…


Attention, je ne parle pas du livre dont tout le monde parle et qu’on se force à lire même si ce n’est vraiment pas votre tasse de thé. « Comment ? Tu n’as pas lu le dernier Fred Vargas ! Je te croyais férue de lecture… ». « Et non, désolée » ai-je répondu un peu piqué, même si 15 livres m’attendaient déjà tranquillement chez moi. A peine mon interlocuteur envolé, je courais déjà à la librairie du coin pour palier à cette erreur.
Comportement ridicule qui, selon mon expérience, va se reporter sur ce malheureux bouquin.
Rien à voir avec la qualité de l’auteur  ou de l’histoire en soi. Je sais juste que cet épisode rejaillira sur le livre à chaque fois que je poserais les yeux dessus. L’attention habituellement donnée à un ouvrage que j’aurais, moi-même, choisi se transformera en un énorme soupir d’obligation. Point positif : ma bibliothèque ce sera étoffée !


The poisoned chalice ...
I speak not of the book-gift from a friend or family member. Like its predecessor, this book can become an obligation ... Especially if he does not really match your taste. At best, you discover a new genre, a newcomer and initial apprehension turns into a real pleasure. Your gift giver, made you ​​a great service by opening your mind, making you an adventurous reader. But in many of the cases, the book is often a poisoned chalice


One Christmas, I received a lovely package full of promise. My Mrs. Claus told me proudly, "I know you like reading, I wanted to please you ..." At her happy face, I really saw the pain she had given herself. Surprise, I had "the gestures that betray you," by Joseph Messinger. I have come across worse!

For the record, Mrs. Claus was a fan of decoding behavior as Professor Cal Lightman of the series "Lie to me." Me, not really! In the end, she offert me a book that she would have loved to receive herself. Hopefully, I had a great time decoding it.

I am one of those readers who try before rejecting a book. Yet I know some Sunday's readers whose gift-books are carefully forgotten on their shelves. The owners of these books strongly hope that nobody will ask them questions about the content...


Le cadeau empoisonné…

Je ne parle pas non plus du livre-cadeau offert par un ami ou un membre de votre famille. Comme le précédent, ce livre peut devenir une obligation…Surtout s’il ne correspond vraiment pas du tout  à vos goûts. Au mieux, vous découvrez un nouveau genre, un nouvel auteur et l’appréhension du début se transforme en réel plaisir. Votre donneur de cadeau, vous a rendu un énorme service en ouvrant votre esprit, en faisant de vous un lecteur aventurier. Mais dans une grande partie des cas, le livre est souvent un cadeau empoisonné.

Un Noël, je reçois un joli paquet plein de promesse. Ma Mère Noël toute fière me dit : « Je sais que tu aimes lire, j’ai voulu te faire plaisir… » A sa tête, j’ai vraiment vu le mal qu’elle s’était donnée. Surprise, j’ai eu « Les gestes qui vous trahissent » de Joseph Messinger. J’aurai pu tomber sur pire ! Pour la petite histoire, la Mère Noël était fan de décryptage de comportement comme le professeur  Cal Lightman de la série « Lie to me ». Moi, pas vraiment. Au final, elle s’était faite plaisir, elle-même, mais j’ai passé un bon moment en le feuilletant.

Je fais partie de ces lecteurs qui essaient avant de rejeter un ouvrage. Pourtant je connais des lecteurs du dimanche dont les livres-cadeaux sont soigneusement oubliés sur les étagères. Les propriétaires de ces livres espèrent fortement que personne ne leur posera des questions sur le contenu de l’ouvrage…

 
The hard one to digest ...
Everyone has read a spellbinding thriller that keeps you awake at night. Sometimes, I admit that too many detailed descriptions of mutilated feet, throat sliced by the serial killer invented by the author can disturb me. The vivid images returned by my brain are so strong a sense of unease overwhelms me. Worse, it can be heavy subjects like pedophilia or sexual assault. There, I lack of courage. I need to breathe away from the heavy topics before resuming my reading.Sometimes, difficult novels are the ones that affect you most. I remember a wonderful novel, "Almost Perfect" by Brian Katcher. The author wonderfully describes the trouble of a young teen boy to get used to the idea that his best girl friend, Sage, is actually a boy. Beautifully written, moving, this book has demanding passages on the difficulty of being in the shoes of a transgender. I had to stop reading because I was so overwhelmed with emotion...But it is with delight that I read the end of the book. It was just difficult because it awakened in me a lot of feelings.

Le difficile à digérer

Tout le monde a lu un Thriller envoutant qui tient éveillé la nuit. Parfois, j’avoue qu’un trop grand nombre de descriptions minutieuses de pieds mutilés, de gorges tranchées par le serial killer inventé par l’auteur peut me perturber. Les vivides images renvoyées par mon cerveau sont tellement fortes qu’un sentiment de malaise me submerge. Pire, cela peut-être des sujets lourds comme sur la pédophilie ou des agress
ions sexuelles. Là, je peux manquer de courage et avoir envie de respirer avant de reprendre ma lecture.

Parfois, les romans difficiles sont aussi ceux qui vous touchent le plus. Je me rappelle d’un roman magnifique : « Almost Perfect » de Brian Katcher. Il décrit de manière magnifique la difficulté d’un jeune adolescent à se faire à l’idée que sa meilleure amie, Sage, est en réalité un garçon. Superbement écrit, d’une réalité émouvante, ce livre possède des passages éprouvants sur la difficulté d’être dans la peau d’un transsexuel. J’ai dû cesser de lire tellement j’étais submergée d’émotions mais c’est avec délice que je suis parvenue à la fin de l’ouvrage. Il était juste difficile par ce qu’il éveillait en moi.


The irreducible:
It was from this one I really wanted to talk to you... The devil one that gives you cold sweats. You try to make excuses to deposit it. You heavily breath when you run out of alibi. You sigh at every additional line you have to read. Worse, even with a knife to your throat, you can overcome this nemesis.

Year of french graduation, Aimé Césaire came into my life. I respect the author, who died recently, but one of his book became the corpse stashed in my literature closet . I'm never reached the end of a "Notebook of a Return to My Native Land." Nothing to do with the size of this book, it was rather small even for a Balzac and Zola's lover like myself. It was not the reason for my block. Worse, I had the pression to fail the most important examen hanging over me. Nothing worked. I went to pass the test knowing that I have skip this author. Ready to face the consequences. I've taken a great risk and this book will be the only irreducible of my collection.

Positive point, it struck me and I still remember it. I was saddened and frustrated to have never win this challenge. Since then, I promise to always give a chance to a book. Negative point, it will forever be stuck on my shelves waiting to be read, in full, by a curious visitor ... But still not by me!


Testimonials:
Have you ever encountered the same problem?
What is the name of the book that haunts you?
How have you get around the difficulty and solve the blocking ?

L’irréductible 
:C’est de lui donc je voulais vraiment vous parler…Du démon qui vous donne des sueurs froides. Celui qu’on dépose, repose, souffle, soupire pour ne parvenir qu’à lire qu’une malheureuse ligne supplémentaire. Pire, même avec un couteau sous la gorge, vous ne pouvez venir à bout de
cette bête noire.Année du Bac, Aimé Césaire est entré dans ma vie. Je respecte l’auteur mort récemment mais c’est le cadavre planqué dans mon placard littéraire. Jamais je ne suis parvenue à bout d’un « 
Cahier d'un retour au pays natal ». Rien avoir avec la taille de ce livre, il était même plutôt petit pour une adepte de Balzac et de Zola. Ce n’était donc pas la raison de mon blocage. Pire, j’avais l’échéance d’un examen important pour le reste de ma vie qui planait sur moi. Rien n’y a fait. J’ai séché ! C’est le seul et unique irréductible.

Point positif, il m’a marqué. J’ai été peinée et frustrée de n’avoir jamais relevé ce défi. Depuis, je me suis promise de toujours donner une chance à un ouvrage. Point négatif, il restera à jamais coincé dans ma bibliothèque dans l’attente d’être lu, en entier, par un visiteur curieux…mais toujours pas par moi !


Témoignages
 :
Avez-vous déjà rencontré le même blocage ?
Quel est le nom du livre qui vous hante ?
Comment êtes-vous passé outre ?

Wednesday, August 24, 2011

LINGER BY MAGGIE STIEFVATER


Wolves of Mercy Falls, Book 2

Back Cover
:
I feel the weight of the pack gaze...

Grace and Sam must fight to be together. For Grace, this means defying fer parents and keeping dangerous secrets. For Sam, il means grappling with his werewolf past...and figuring out a way to survive the future.
But just when they manage to find happiness, Grace realizes she's changing in ways she could never have expected...


Summary:The relationship between Sam and Grace intensifies and strengthens. But her parents have some difficulrties to accept the presence of Sam and make him feel bad about it quite often. Other problems also arise on the road the couple. For Sam, he must reckon with the arrival of a new member of the pack with suicidal thoughts. Cole, a young successful singer, who has established links with Isabel, which could threaten the confidentiality and the well being of the werewolves. As for Grace, ill, she will have to face reality and make difficult choices

Impressions:
In "Shiver" Maggie Stiefvater had set the stage for the pack of "Werewolves" and had described the profiles of the main characters. In "Linger," the focus is on the relationships, the friendships, the family. Certainly, one is awaiting the further adventures of Sam and Grace wich are told plainly and nicely without the mushy spilling of marshmallow. The description of the emerging feelings is very beautiful and full of restraint. This couple is balanced by the duo Cole and Isabelle. A breeze of fresh air blowing with the emergence of these two bothered and fragile characters . Inividuals and situations are not vapid and I really enjoyed the stories turn more tinged with black. The author talk about the desire to die, to surrender to the facility to the excesses of all kinds. Maggie Stiefvater deals with family relationships and the difficulty of growing up even if you are coming from a wealthy family or not. Of a united and potector family or a remote and cold one. It's delightfully poignant and well written.


 


FIEVRESAGA FRISSON-
PAR MAGGIE STIEFVATER

4e de Couverture

Grace et Sam doivent se battre pour être ensemble. Grace défie l'autorité de ses parents et garde un très dangereux secret, tandis que Sam lutte avec son passé de loup-garou. Mais Cole, un nouveau loup, menace de détruire ce fragile équilibre. Et, Isabel, pourtant amie de Grace et qui a déjà perdu son frère, se rapproche de lui...

                                         Résumé:
La relation de Grâce et de Sam s'intensifie et se renforce. Mais les parents de la jeune fille acceptent assez difficilement la présence de Sam et le lui font bien ressentir. D'autres problèmes surgissent aussi sur la route du couple. Pour Sam, il doit compter avec l'arrivée d'un nouveau membre du pack aux idées suicidaires. Cole, un jeune chanteur à succès, qui a noué des liens avec Isabel et qui pourrait menacer le secret des werewolves. Quant à Grâce, malade, elle va devoir affronter la réalité et faire des choix.

Réactions
:
Dans « Frisson », Maggie Stiefvater avait planté le décor de la meute des « Werewolves » et brossé le portrait des personnages principaux.
Dans « Fièvre », on se concentre sur les relations amoureuses, amicales, familiales. Certes, on reste en attente de la suite des aventures de Sam et Grâce qui sont racontés sobrement et joliement sans effusion guimauve. La description des sentiments naissants reste très belle et pleine de retenue. Ce couple est contre balancé par le duo Cole et Isabelle. Un petit vent d'air frais souffle avec l'apparition de ces deux personnages tracassés. Les caractères et les situations ne sont pas mièvres et j'ai vraiment apprécié la tournure des histoires plus teintée de noire. On parle de la volonté de mourir, de s'abandonner à la facilité, aux excès en tout genre. On aborde les liens familiaux et la difficulté de grandir que l'on vienne d'un milieu aisé ou non. D'un noyau uni et protecteur à une famille distante et froide. C'est délicieusement émouvant et bien écrit.

Monday, August 22, 2011

UNEARTHLY BY CYNTHIA HAND


Back Cover:
In the beginning, there's a boy standing in the trees . . . .
Clara Gardner has recently learned that she's part angel. Having angel blood run through her veins not only makes her smarter, stronger, and faster than humans (a word, she realizes, that no longer applies to her), but it means she has a purpose, something she was put on this earth to do. Figuring out what that is, though, isn't easy.
Her visions of a raging forest fire and an alluring stranger lead her to a new school in a new town. When she meets Christian, who turns out to be the boy of her dreams (literally), everything seems to fall into place—and out of place at the same time. Because there's another guy, Tucker, who appeals to Clara's less angelic side.
As Clara tries to find her way in a world she no longer understands, she encounters unseen dangers and choices she never thought she'd have to make—between honesty and deceit, love and duty, good and evil. When the fire from her vision finally ignites, will Clara be ready to face her destiny?

"Unearthly" is a moving tale of love and fate, and the struggle between following the rules and following your heart.
                                                                           Summary:
Clara has just had her first vision of a young man surrounded by flames in the heart of a forest. She knows nothing about him, she just knows she must save him. This mission is part of her purpose as an angel. That is why her mother, her brother and herself moved all the way from California to Wyoming. Between a delicate Integration in her new school, her meeting with Christian, the boy she must save, and her unstable powers to control, Clara has to train a lot and face the dangers inherent to her angel's status. A busy, orderly and mysterious lives that Tucker, the brother of her best friend, will put upside down. Could she succeed her mission and follow her destiny in these conditions?


Impressions:
After several stories read about angels, I was expected a plot with a lot of "déjà vue". I was happy to be wrong. I've enjoyed the writing of Cynthia Hand: simple and effective. She was able to intrigue me through the visions of Clara and takes me to the last pages with flying colors.

Even if I said, "everything only for this crap" when Clara carrying out her mission, (I admit I was a little disappointed) no sooner had I uttered these words that the author captured me again by writting an end full of promise for the next opus.

I had a great time reading those 260 pages and was attached to the characters. Although I saw Tucker's role in the story came from far away, I must have had a soft spot for him because my guessing has not take away my enjoyment. As for Clara, she is written in a way that shows both her strength and flaws. Great and strong female lead.

« Unearthly » is also novel where I found the friendly atmosphere of the film "A River Runs Through It" with Brad Pitt in the fly fishing lesson. But also a bit of suspense, intrigue with the visions and the presence of evil fallen angels. I'll wait "Hallowed" late January and read it with great pleasure.
Surprising novel.




UNEARTHLY PAR CYNTHIA HAND

4e de Couverture
Traduction de la couverture américaine:
Au début, il y a un garçon debout entouré d'arbres...
Clara Gardner a récemment appris qu'elle avait une partie d'ange en elle. Avoir du sang d'ange dans les veines, cela veut dire être plus intelligente, plus forte et plus rapide que les humains (un terme qui ne peut plus s'appliquer à elle.) mais cela veut aussi dire qu'elle a une mission, une raison pour avoir été envoyée sur Terre. Savoir exactement de quoi cette mission sera faite n'est pas chose facile.

Ses visions d'une forêt en feu, qui s'embrase avec un charmant étranger en son sein, la mène vers une nouveau lycée, une nouvelle ville. Lorsqu'elle rencontre Christian, qui s'avère être le garçon de ses rêves (littéralement), tout semble rentrer dans l'ordre – et devenir sans dessus-dessous en même temps. A cause d'un autre garçon, Tucker, qui attire le côte non angélique de Clara.


Alors qu'elle tente de trouver son chemin dans un monde qu'elle ne comprend plus vraiment, elle croise des dangers imprévus et doit faire face à des choix qu'elle n'aurait jamais pensé devoir affronter: l'honnêteté ou le mensonges, l'amour ou le devoir, le bien ou le mal.

« Unearthly » est une histoire sur l'amour et la destinée et la fine barrière qui existe entre suivre les règles ou suivre son cœur.


Résumé:
Clara vient d'avoir sa première vision: celle d'un jeune homme entouré de flammes en plein cœur d'une forêt. Elle ne connait rien de lui, elle sait juste qu'elle doit le sauver. Cette mission fait partie de sa raison d'être en tant qu'ange. Voilà pourquoi, sa mère, son frère et elle déménagent tous de Californie au Wyoming. Entre une intégration délicate dans son nouveau lycée, sa rencontre avec Christian, le garçon qu'elle doit sauver, et ses pouvoirs toujours instables, Clara doit s'entraîner pour réussir sa mission et faire face aux dangers liés à sa qualité d'ange. Une vie bien chargée, ordonnée et mystérieuse que Tucker, le frère de sa meilleure amie, va mettre sans dessus-dessous. Parviendra-t-elle a suivre et réaliser sa destinée dans ces conditions ?

Réactions
:
Après plusieurs récits sur les anges, je m'attendais à une histoire « déjà vue ». Mais je m'étais agréablement trompée.
J'ai apprécié l'écriture de Cynthia Hand: simple et efficace. Elle vous intrigue par le biais des visions de Clara et vous emmène jusqu'aux dernières pages avec brio. Même si je me suis dit : « tout ça pour ça » au moment de la réalisation de la mission de Clara, (j'avoue avoir été un peu déçue) à peine avais-je prononcer ces mots que l'auteur me capturait à nouveau par une fin pleine de promesse pour le prochain opus.

J'ai passé un très bon moment au cours de ces 260 pages et me suis attachée aux personnages. Même si, j'ai vu arriver Tucker de très loin, j'avoue avoir eu un faible pour ce dernier, cela n'a rien enlever à mon plaisir. Quant à Clara, elle est décrit en montrant ses forces et ses faiblesses. C'est un personnage féminin fort et émouvant auquel on s'attache facilement.

"Unearthly" est un roman sympathique où j'ai retrouvé l'ambiance du film « Au milieu coule une rivière » avec Brad Pitt dans la leçon de pêche à la mouche. Du suspense aussi avec les visions de la jeune fille et le pic d'adrénaline rencontré avec la présence malfaisante des anges déchus. Je vais attendre « Hallowed » fin janvier prochain et le lire avec beaucoup de plaisir.
Roman surprenant

 

Friday, August 19, 2011

HUSH, HUSH BY BECCA FITZPATRICK


Back Cover:
Falling for the fallen...
For Nora Grey, romance was never part of the plan. Not until Patch came along. With his easy smile and eyes that seem to see inside her, Nora is drawn to him against her better jusdgement.


But after a series of terrifying encounters, Nora isn't sure if she can trust him. Patch seems to be everywhere she is and to know more about her than her closest friends. And when she tries to seek answers, she dicovers she is right in the middle of a centuries-old battle between the immortal and the fallen...and it's time to take sides.

Summary:
Nora lives alone with her mother since her father died in tragic circumstances. The arrival of Patch, a mysterious lady-killer that seems to know every thought of the girl, disrupts her daily routine. Strange and frightening phenomena occur and Nora is determined to find out who is behind it. But the more she searched, the more Patch seems to be part of the equation. Listening to her heart and claim the truth, she finds herself trapped in a war between the Nephilim and the fallen angels that could be fatal for her.

                                                                     Impressions:
I enjoyed the cover and the flying feathers found inside the pages. As the elegant initials used for the decoration of the new chapters. This gives a polished look and made my reading enjoyable. But never judge a book by its cover ... If I enjoyed the "bad boy" aspect of the hero and the fact that he is a manipulator, I was quite disappointing by the female character. Nora lack of charisma and discernment. A shame for a story that reads itself easily. Also a little disappointed not to have been more captivated. Of course, I read this book in one gulp but I remained a little on my end. The whole lacks of punch and I hope that "Crescendo" will procure more satisfaction. Certainly more a reading for teens with quite a lot of « clichés » and « déjà vue »…



LA SAGA DES ANGES DECHUS –
HUSH, HUSH PAR BECCA FITZPATRICK


4e de Couverture:
Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois auparavant. Lors d'un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d'arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie. Comment Patch peut-il en savoir autant d'argent sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l'éviter ? Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur : un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac ; et quand elle appelle la police, tout est miraculeusement rentré dans l'ordre. Sans le savoir, Nora est devenue l'objet de la guerre qui agite les anges déchus et les Nephilim. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale...

Résumé:
Nora vit seule avec sa mère depuis le décès de son père dans des conditions tragiques. L'arrivée de Patch, un tombeur mystérieux qui semble connaître les moindres pensées de la jeune fille, perturbe son quotidien routinier. Des phénomènes étranges et inquiétants se manifestent et Nora est bien décidée à savoir qui se cache derrière. Mais plus elle fouille et plus Patch semble faire partie de l'équation. A écouter son cœur et réclamer la vérité, elle se retrouve prise au piège dans une guerre entre les Nephilim et les anges déchus qui pourrait lui être fatale.

Réactions:
J'ai bien aimé la couverture et les plumes que l'on retrouve au fil des pages. Comme les lettrines élégantes utilisées pour les nouveaux chapitres. Cela donne un aspect soigné et a rendu ma lecture agréable. Mais ne jamais juger un livre à sa couverture... Si, j'ai apprécié le côté « bad boy » manipulateur du héros avec la question de savoir dans quel camp il jouait vraiment, le personnage féminin, lui, a été assez décevant. Nora manque de charisme et de discernement. Un peu dommage pour une histoire qui se lit facilement. Un peu déçue aussi de ne pas avoir été captivée d'avantage. Certes, j'ai lu ce livre d'un trait mais je suis un peu restée sur ma fin. Le tout manque un peu de punch et j'espère que « Crescendo » relèvera mieux le défi. Certainement plus une lecture pour les ados avec un peu trop de sensations de « déjà vue » et de clichés...

Wednesday, August 17, 2011

SHIVER BY MAGGIE STIEFVATER


Back Cover:
For years, Grace has watched the wolves in the woods behind her house. One yellow-eyed wolf—her wolf—is a chilling presence she can’t seem to live without. Meanwhile, Sam has lived two lives: In winter, the frozen woods, the protection of the pack, and the silent company of a fearless girl. In summer, a few precious months of being human… until the cold makes him shift back again.
Now, Grace meets a yellow-eyed boy whose familiarity takes her breath away. It’s her wolf. It has to be. But as winter nears, Sam must fight to stay human—or risk losing himself, and Grace, forever.

Summary:
Grace is a 17 years old who lives a strange relationship with a wolf with yellow eyes. She watched him from her window for years. Since she was attacked by a horde and was saved by him. Sam, himself, has continued to be intrigued by Grace. Even if he did not know her name, he knew her smell, her eyes, her voice. Wolf in winter, man every summer: his story is amazing, scary and filled with sadness. This year, after a beat to kill the wolves, the young man has finally met Grace in particular circumstances. Thus began the adventures of Sam and Grace. He will fight to integrate and maintain his humanity. She will attempt to learn more about the wolves, to protect them and keep safe the man she can not live without.

Impressions:
It takes a little time to get into this novel. But once the scene set and the characters presented, the history will intrigue you and you will never let go of the book. I started this trilogy online not knowing if the book would please me. Result: I bought the books and my nephews have benefited of this opportunity to read a great story. They have loved the atmosphere and the description of the werewolves.
Obviously, they were also interested in the romance between Grace and Sam but they were especially fascinated by the wolves. AS for me, I enjoyed the descriptions of the life in a pack with plausible details and the well-reported communication system. I also liked the story told from the perspective of several characters. If this first volume lacks a bit of action to start, at the end it offers you a lot of surprises. If this story is more for teenagers, however, I had a great time and bought the second of this trilogy.
Perfect for the summer. It was a fun reading!


FRISSON
PAR MAGGIE STIEFVATER


Présentation de l'éditeur

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d'une forêt. A 11 ans, elle s'est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s'est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

Résumé:
Grâce est une jeune fille de 17 ans qui vit une étrange relation avec un loup aux yeux jaunes. Elle le regarde depuis sa fenêtre depuis des années. Depuis qu'elle a été attaqué par une horde et qu'il l'a sauvé. Sam, lui, n'a eu de cesse d'être intrigué par Grâce. Même s'il ne connaissait pas son nom, il connaissait son odeur, ses yeux, sa voix. Loup l'hiver, humain l'été, son histoire est surprenante, angoissante et remplie de tristesse. Cette année, après une battue pour tuer les loups, le jeune homme fait enfin la connaissance de Grâce dans des circonstances particulières. Débute alors les aventures de Sam et Grâce. Lui devra se battre pour s'intégrer et garder son humanité. Elle tentera d'en apprendre d'avantage sur les loups, de les protéger et de garder l'homme dont elle ne peut plus se passer.

Réactions:
Il faut un peu de temps pour entrer dans ce roman. Mais une fois le décor planté et les personnages présentés, toute l'histoire vous intrigue pour ne plus vous lâcher. J'ai démarré cette trilogie en ligne ne sachant pas si cet ouvrage allait me plaire. Résultat, j'ai acheté les livres et en ait fait profité mes neveux qui ont adoré l'atmosphère de cette fiction sur les were.
Évidemment, on s'intéresse aussi à l'histoire d'amour entre Grâce et Sam mais on est surtout fasciné par les loups. J'ai apprécié les descriptions de la vie d'une meute avec des détails plausibles et un système de communication bien relaté. J'ai bien aimé aussi l'histoire raconté du point de vue de plusieurs personnages. Si ce premier tome manque un peu d'action au démarrage, la fin, elle, vous offre son lot de rebondissements. Si cette histoire est plus pour des ados, j'ai cependant passé un très bon moment et acheté le second opus de cette trilogie.
Distrayant ! Parfait pour les vacances.

Monday, August 15, 2011

AMATSUKI BY SHINOBY TAKAYAMA



Volume 1
Editor's review translate from french to English
:
Tokidoki is a high schooler who is rather nonchalant, to fill his gaps in history, he is nicely
sent to a museum. But this museum is a new kind one: which offers a virtual immersion in the Japan of the Edo period by a revolutionary device of glasses. Bad joke or a simple bug in the program, the young man finds himself face to face with a strange monster straight out of the Japanese folklore. Everything turns to horror.Tokidoki when, wounded in the left eye by the beast, finds himself a prisoner of Japan of the nineteenth century with his glasses lying on the floor, broken ...

Summary
:
Toki is a very bad history student. He failed is examination and is found bound to go to a museum as a catching up. Immersed in the days of the samurai with the help of high tech glasses, he discovered the Japan of the Edo period. At the bend of a bridge, he crosses the path of a mythical monstrer of the Japanese folklore. This Nue, who seems to be controlled by a « Yakou » steals one of the boy's eyes. Immersed in a parallel world, Toki wakes up in the past. Alongside Kon, a student of his school stuck in this incredible world for 2 years stuck and Kuchiha, a young girl possessed by a demon, Toki must learn to integrate. Because he does not know the rules, he makes mistakes and must agree to pay the consequences.
Impressions
:
I watched the first episode of the anime and I had enjoyed the plot that is looming. This inspired me to start reading the manga. A subtle blend of history mixed with traditional Japanese fighting, with swords, against demons folk. Between beliefs and reality, it gives an original manga. If the first volume is a bit complex, as pointed out by my nephew of 11-year big fan of "Naruto", yet it is worth continued. Good drawing and beautiful cover.
Volume 2
Transaltion of the presentation of the editor
:
Following his meeting with the enigmatic Bonten, Tokidoki wakes up in the sanctuary Sakagami, head hunters Yokai. He and his friends are greeted by friendly Shinshu, the younger sister of the mysterious princess, but the defenders of the sanctuary, more suspicious, prey on them. The three travelers' face their demons, owe their salvation to the intervention of the hostess ... "Meanwhile," journalists are continuing their research on the ghostly Midori Sensai.


Summary:
Toki and his friends went out to meet the mysterious princess but instead Toki crossed the path of Bonten, a powerful demon with the ability to predict the future. Disoriented, he wakes up in a sanctuary or he is greeted by Shinshu, the sister of the princess. But the guards of the sanctuary, less friendly, have decided to remove the demons that reside in our trio. Kuchiha is most at risk. Just saved by the spirit of the hostess, Ginshu, strange revelations will be made to Toki. Will he choose the right camp? Meanwhile, he sets out to discover a way to lift the curse that hangs over Ginshu.

Impressions
:
In this volime, we learn more about the two opposing camps as well as our main characters. Toki is more courageous and more powerful than the young man nonchalantly presented in the first one. We're still in the discovery with the persistent feeling that a great adventure awaits our small team. It's a volume setting up the story with the emergence of new demons.
I loved the cover with Shinonome Kon above. Beautiful colors and beautiful drawings. Tsuruume and Kuchiha make me also think of Soi Fong and Yoruichi Shihouin in the "Bleach" manga.


AMATSUKI
par Shinobu Takayama


Tome 1
Présentation de l'éditeur
:
Tokidoki est un lycéen plutôt nonchalant qui, pour combler ses lacunes en Histoire, est gentiment
envoyé dans un musée. Mais ce musée est d'un genre nouveau : il propose une véritable immersion
virtuelle dans le Japon de l'ère Edo au moyen d'un dispositif de lunettes révolutionnaire. Facétie du programme ou simple bug, le jeune homme se retrouve nez à nez avec un être étrange chevauchant un animal monstrueux tout droit sorti du bestiaire folklorique japonais. Tout tourne à l'horreur lorsque Tokidoki, blessé à l'oeil gauche par la bête féroce, se retrouve prisonnier du Japon du XIXe siècle alors que ses lunettes gisent sur le sol, brisées...

Résumé:
Nul en histoire, Toki loupe don examen et se retrouve obligé de se rendre dans un musée en guise de rattrapage. Plongé aux temps des samouraïs grâce à des lunettes high tech, il découvre le Japon de l'ère Edo. Au détour d'un pont, Toki croise un Nué: un monstre maléfique du folklore japonnais qui vole un oeil au jeune garçon. Plongé dans un monde parallèle, Toki se réveille des siècles dans le passé. Aux côtés de Kon, un élève de son lycée coincé depuis 2 ans dans ce monde incroyable, et de Kuchiha, une jeune fille possédée par un démon, Toki doit apprendre à s'intégrer. A ne pas connaître les règles, celui-ci fait des impaires et doit accepter d'en payer les conséquences.

Réactions:
J'ai regardé le premier épisode de l'animé et avais beaucoup aimé l'intrigue qui se profile. C'est ce qui m'a donné envie de débuter la lecture du manga. Un mélange subtil de l'histoire traditionnelle du Japon mêlée à des combats, aux sabres, contre des démons folkloriques. Entre croyances et réalité, cela donne un manga original. Si le premier volume est un peu complexe, comme me l'a souligné mon neveu de 11 ans grand amateur de « Naruto », il vaut pourtant la peine d'être poursuivit.



Tome 2

Présentation de l'éditeur:
Suite à sa rencontre avec l'énigmatique Bonten, Tokidoki s'éveille dans le sanctuaire Sakagami, siège des chasseurs de Yokai. Ses amis et lui sont amicalement accueillis par Shinshu, la jeune sœur de la mystérieuse princesse, mais les défenseurs du sanctuaire, plus méfiants, s'en prennent à eux. Les trois voyageurs "confrontés à leurs démons, ne doivent leur salut qu'à l'intervention de la maîtresse des lieux... "Parallèlement", des journalistes poursuivent leurs recherches sur le fantomatique Midori Sensai.
Résumé
:
Toki et ses amis sont partis à la rencontre de la princesse mystérieuse mais c'est Bonten, un puissant démon avec la capacité de prédire l'avenir, que jeune homme croise. Désorienté, il se réveille dans un sanctuaire ou il est accueilli par Shinshu, la sœur de la princesse. Mais les gardes du sanctuaires, eux, décident de faire sortir les démons qui résident dans notre trio. Kuchiha est la plus en danger. Sauvé de justesse par l'esprit de la maîtresse des lieux, Ginshu, d'étranges révélations vont être faites à Toki. Saura-t-il choisir le bon camp ? En attendant, il part à la découverte d'un moyen de lever la malédiction qui pèse sur Ginshu.

Réactions
:
On en apprend d'avantage sur les deux camps qui s'opposent ainsi que sur nos personnages principaux. Toki se révèle plus courageux et plus puissant que le jeune homme nonchalant présenté dans le premier tome. On est toujours dans la découverte avec le sentiment persistant qu'une belle aventure attend notre petite équipe. C'est un volume de mise en place de l'histoire avec l'apparition de nouveaux démons.
J'ai beaucoup aimé la couverture avec Shinonome Kon dessus. Belles couleurs et beaux dessins. Tsuruume et Kuchiha me font aussi penser à Soi Fong et Shihouin Yoruichi de « Bleach ».

Saturday, August 13, 2011

THE HUNGER GAMES BY SUZANNE COLLINS



VOLUME 1

Back Cover:
Could you survive on your own, in the wild, with everyone fighting against you?
Twenty-four are forced to enter. Only the winner survives. In the ruins of a place once known as North America lies the nation of Panem, a shining Capitol surrounded by twelve outlying districts. Each year, the districts are forced by the Capitol to send one boy and one girl between the ages of twelve and eighteen to participate in the Hunger Games, a brutal and terrifying fight to the death - televised for all of Panem to see.


Survival is second nature for sixteen-year-old Katniss Everdeen, who struggles to feed her mother and younger sister by secretly hunting and gathering beyond the fences of District 12. When Katniss steps in to take the place of her sister in the Hunger Games, she knows it may be her death sentence. If she is to survive, she must weigh survival against humanity and life against love.

WINNING WILL MAKE YOU FAMOUS. LOSING MEANS CERTAIN DEATH.

Summary:
In a world rebuilt on the ruins of the United States, Katniss Everdeen is part of District N° 12. Breadwinner, since the death of her father in a mine explosion, she must provide food for her mother and sister by hunting alongside her friend, Gale. But her routine is disrupted as the hunger game approach . Each year a deadly game show, pick up a girl and a boy of 12 districts by lotery to participate in a fight to death. By a combination of unfortunate circumstances, Katniss and Peeta become the representatives of their districts in this morbid reality TV show. An emission where the state asserts its power by manipulating all the fights, situations and rules. Katniss and Peeta opts for the love story to acquire the favor of the public. With this tale, they hope to escape death. Between fights, injuries, betrayals and genetically modified creatures, the chances of success of the duo are low especially in the end where just one must remain.

Reactions:
Hearing about this book by my nephews, I decided to have a look. So I opted for the online edition ... I did not let go of my computer!
A subtle blend of story of "Running Man" with Schwarzenegger, and the bloody "Battle Royale". You're dazzled by the intensity of the story and by the fights. Like gladiators into an arena, they are adored before being thrown as food to please the viewers this show. The manipulation of the tv reality viewers are heavily criticized by the author. The pleasure that comes from unhealthy suffering of participants is dissected before the cameras. The most horrible and bloody it is, the most the audience goes up. Outside of this fiction, one senses a sincerity and truth that recalls the excesses of current massively watched shows of these days.


Not just a novel for teenagers but a nice critique of the contemporary society. I devoured the 366 pages in one day and I'm waiting forward and with curiosity to read more of Katniss and Peeta's adventures. I liked the thrilling style of the author. Good surprise recommended for teens and adults


HUNGER GAMES PAR SUZANNE COLLINS

Présentation de l'éditeur:
Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...

Résumé:
Dans un monde reconstruit sur les ruines des Etats-Unis, Katniss Everdeen fait partie du district N°12. Soutien de famille, depuis la mort de son père dans une explosion à la mine, elle doit subvenir aux besoins de sa mère et de sa sœur en chassant aux côtés de son ami, Gale. Mais sa routine est perturbée à l'approche du Jeu de la faim. Chaque année un jeu télévisé meurtrier force une fille et un garçon des 12 districts à participer à un combat à mort. Par un concours de circonstances malheureuses, Katniss et Peeta deviennent les représentants de leur district dans cette télé réalité morbide où l'état affirme sa toute puissance en manipulant les combats, les situations et les règles du jeu aKatniss et Peeta joue la carte de la love story pour s'attirer les grâces du public et espérer échapper à la mort. Entre les combats, blessures, trahisons et créatures génétiquement modifiées, les chances de succès du duo sont faibles surtout qu'au final, il ne doit rester qu'un.

Impressions
:
A force d'entendre parlé de ce livre par mes neveux, j'ai décidé d'y jeter un coup d'oeil. J'ai donc opté pour la solution en ligne...Je n'ai pas lâché mon ordinateur!
Un récit subtile mélange de « Running Man », avec Schwarzenegger, et du sanguinolent « Battle Royale ». On en prend plein la vue. Tour à tour dans une arène tel des gladiateurs adulés avant d'être jetés en pâture pour le plaisir des téléspectateurs d'une télé réalité manipulée et critiquée fortement par l'auteur. On sent le plaisir malsain qui découle de la souffrance des participants et qui est décortiquée devant les caméras. Plus c'est horrible, sanglant et plus le show fait de l'audience. Hors de la fiction, on sent un accent de sincérité et de vérité qui rappelle les dérives actuels de ces spectacles regardés massivement.
Pas seulement un roman pour ados mais une belle critique de la société actuelle. J'ai dévoré les
366 pages en une journée et attend de lire la suite des aventures de Katniss et Peeta avec impatience et curiosité. J'ai bien aimé le style et la plume de l'auteur.
Bonne surprise à recommandée aux ados comme aux adultes.


Thursday, August 11, 2011

MAYA BY ALASTAIR CAMPBELL


What you can read on the back cover:
Maya Lowe is on the front cover of every celebrity magazine in the world. Yet despite her fame, she has stayed in touch with a boy from school – Steve Watkins, who has obsessively watched from the sidelines as she’s risen to stardom. As the dark side of celebrity threatens her, and her life starts to implode, it’s Steve, her oldest friend, whom she turns too.
But can a man and a woman ever remain just friends? And can you trust even your oldest friend to remain your protector in the powerful, tempting world of celebrity?”
Summary:
Maya and Steve are old friends. Maya has become a world famous movie star and is married to a TV show presenter, Dan. Steve, meanwhile, revolves in a different world far from the glitz and glitter. He works in a logistics company, where he is managed by the firm grip of a tyrannical superior but finds comfort with his wife Vanessa. While all between them, Steve and Maya keep friendships strong. One day the young man arrives at the star house and is welcomed by his hosts wearing dark glasses. Everything changes. Determined to open the eyes to her friend on the vices of her husband, Steve decides to hire in secret, a private investigator.
Infidelity, drugs, abuse of all kinds, Maya discovers the dark side of Dan and decides to end her marriage. She can on the unconditional support of Steve who does not hesitate to put his friendship with the star before his wife. Maya flies in America to pick up the pieces of her life where she met a new man. Steve feels once again suspicious of the newcomer and continues his investigation. While his debt is swelling for employing a private detective, Vanessa began to be irritated by her eternel second place. The matter get worse when Dan, the ex-husband, is refusing to turn the page. Steve will also be a victim of a blackmailer. Maybe too much to handle ?
Having always worked for the good of Maya, in a thrilling final twist, Steve will be burned and blinded by his passion.
Reactions:
I really liked the beginning and the ending of this well-crafted novel. I confess, however, have been tired by the many revelations unearthed by the abject private detective. Shots that made me lose patience and stop reading. After all, if my best friend's was Brad Pitt, would I have hired a private with my salary as an employee? The unlikely side of the story was both disturbing and intriguing. Driven by curiosity, I took up my reading and I am delighted to have insisted. I was touched by the last pages. I was moved by the character of Steve. Descriptions of showbiz, parasites that revolve around celebrities and difficulties in maintaining an ordinary life in a world of illusions and dreams were well detailed.
An interesting book to read until the end to appreciate it whole to its fair value.



Ce que vous pouvez lire sur la 4e de couverture
:
« Maya Lowe fait la première page de tous les magazines people du monde entier. Malgré sa notoriété, elle est parvenue à garder le contact avec un garçon de sa classe, Steve Watkins, qui a toujours admiré des coulisses son ascension vers la célébrité. Lorsque les mauvais côtés de la starisation e font sentir et que sa vie personnelle explose en morceaux, c’est vers son plus vieil ami Steve qu’elle va se tourner.
Mais est-ce qu’un homme et une femme peuvent vraiment rester de simples amis ? Pourrez-vous compter sur votre meilleur ami pour rester votre protecteur dans la sphère des paillettes ? »

Résumé:
Maya et Steve sont des amis de longue date. Maya est devenue une star de cinéma mondialement connue et est marié à un présentateur de show télévisé, Dan. Steve, quant à lui, gravite dans un monde totalement différent loin des strass et des paillettes. Employé dans une société de logistique, il est sous l’emprise d’un supérieur tyrannique mais trouve du réconfort auprès de sa femme Vanessa. Alors que tout les oppose, Steve et Maya garde des liens d’amitié forts. Un jour, le jeune homme débarque chez la star qui l’accueille avec des lunettes noires. Tout bascule. Bien décidé à ouvrir les yeux à son amie sur les vices de son mari, Steve décide de faire appel, en secret, à un détective privé. Infidélité, drogue, abus en tout genre, Maya découvre la face cachée de Dan et décide de mettre fin à son mariage avec le soutien inconditionnel de Steve qui n’hésite pas à faire passer son amitié avec la star avant sa propre femme. Alors que Maya s’envole recoller les morceaux de sa vie en Amérique, elle fait la connaissance d’un nouvel homme. Steve éprouve à nouveau des soupçons sur le nouveau venu et continue ses investigations. Alors que la dette due au détective privée gonfle, que Vanessa s’irrite de passer au second plan et que Dan refuse de tourner la page, Steve va être victime d’un maître chanteur. Ayant toujours œuvré pour le bien de Maya, dans un dernier rebondissement palpitant, Steve sera aveuglé et brûlé par sa passion.

Impressions
 :
J’ai beaucoup aimé le début et la fin bien ficelée de ce roman. J’avoue cependant avoir été lassée par les nombreuses révélations abjectes dénichées par le détective privée. Des clichés qui m’ont fait perdre patience et cesser ma lecture. Après tout, si mon meilleur ami s’appelait Brad Pitt, est-ce que j’aurais été engagé un privé avec mon salaire d’employé ? Le côté peu probable de l’histoire m’a, à la fois, dérangé et intrigué. Poussé par la curiosité, j’ai repris ma lecture et j’en suis ravie. J’ai été touchée par les dernières pages et l’écriture émouvante du personnage de Steve. Les descriptions du showbiz, des parasites qui gravitent autour des célébrités et des difficultés à préserver une vie ordinaire dans un monde d’illusions et de rêves.

Un livre intéressant à lire jusqu’à la fin pour l’apprécier dans son ensemble et à sa juste valeur.

Blog Archive