Tuesday, January 31, 2012


One day while watching the Interstate exit for her dad’s long awaited return, Libby’s life is rocked when Peter Jamieson steps off his tour bus and into her life. After a couple chance meetings with Peter, Libby breaks away from her rule abiding behavior and her life changes course. Peter longs for normalcy away from the screaming fans who know nothing about the real him. He is amazed to discover Libby has never heard of him or his band. Soon their friendship turns to love.

While Peter battles his family's growing interference so he can spend time with Libby, she struggles with her eccentric aunt who turns more bizarre each day. Their lives are torn apart when Peter's family intrudes and Libby disappears. Peter’s desperate search for her comes up empty. Can they find their way back to each other while the world plots against them?

Libby lost her mother and sister in an accident. Her father unable to cope with the situation and abandons his daughter to her aunt's care. A real witch who leads an impossible life for Libby. Difficult in these conditions to lead a carefree and ordinary life.

But a new unforeseen event occurs for the girl by the meeting of Peter, the star of a world famous rock band. By trying thir best, they arrive somehow to have an incredibly deep love relationship...It was without counting on fate and Peter's family. They plot against the two lovers and got them separated ...

This novel was a recommendation from Amazon at a attractive price for the Kindle version. So I went to check the critics and many readers said they were surprised by the story and the turn of the elements. So I tried the first chapter on my Kindle before to take the plunge.

I admit I had some prejudice against this book and was expecting a story full of "clichés" and "déjà vu" with Peter in the role of the Prince Charming with a guitar. I was caught by my own condescension!

My apologies to Angie Staton who knew how to move me to tears by the intensity of the emotions felt by Peter. Her writing skills made just an unbelievably wonderfull story with entertaining, poignant or even stressful scenes. My heart was tight for the two lovers through the pages and I closed the lats one with a smile. I was delighted and surprised as predicted and promised by the reviewers.

Certainly, there is a Cosette side (from "Les Misérables" by Victor Hugo) in Libby character that appears in all her misfortunes as if a spell had been cast against this young lady. But the girl always goes out of awkward situations and gains some strength in adversity. She continues to hold on and move forward positively. Is her strength of character that touched me the most.

I confess having been partial to Peter, the broken heart lover. While with the group, I was strongly reminded of the phenomenon of the Jonas Brothers. I was less moved by the trio as i was with Peter's character who has been shown to have a huge heart and a remarkable persistence.

A beautiful story simple and moving.
Recommended for lovers of beautiful fateful meeting...


From Peter: "They're angel kisses. It's like angels kissed your hands all over."

From Peter: « Your voice is music to my ears. »

From Peter: « Libby was his rock, but she was also a fragile soul. »

From Libby's mother: « life can be an uphill battle, so you better keep your head down and keep climbing. »

From DarLynn: « Darned, you didn't tell me he could melt chocolate with those smoking good looks. You're the luckiest girl I know. »


Traduction de la présentation de l'éditeur américain:
Un jour, tout en regardant la bretelle de sortie de l'autoroute en prévision du retour tant attendu son père, la vie de Libby est chamboulée, quand Peter Jamieson sort de son bus avec lequel il part en tournée, pour entrer dans sa vie.

Après des quelques rencontres par hasard avec Peter, Libby s'échappe de son comportement respectueux des règles et change la trajectoire de sa vie. Peter aspire à la normalité loin de la folie des fans hurlants qui ne savent rien de lui. Il est surpris de découvrir que Libby n'a jamais entendu parler de lui ou de son groupe. Leur amitié se développe bientôt en amour.

Alors que Peter se bat contre les interférences croissantes de sa famille, afin qu'il puisse passer du temps avec Libby, elle se bat avec sa tante excentrique qui devient de plus en plus bizarre chaque jour.

Leurs vies sont déchirées lorsque la famille de Peter s'immisce dans leur couple et que Libby disparaît. Les recherches désespérées de Peter pour la retrouver s'avèrent vaines. Peuvent-ils retrouver leur chemin l'un vers l'autre lorsque le monde entier complote contre eux ?

Libby a perdu sa mère et sa soeur dans un accident. Son père incapable de faire face à la situation, l'abandonne chez sa tante. Une vraie sorcière qui mène la vie impossible à Libby. Difficile dans ces conditions de mener une vie insouciante et ordinaire.

Un nouvel événement imprévu survient pour la jeune fille par la rencontre de Peter, la star d'un groupe de rock mondialement connu. Alors qu'ils parviennent, tant bien que mal, à avoir une relation amoureuse incroyablement profonde, le destin et la famille de Peter se mêlent à la partie séparant les deux amoureux...

Ce livre était une recommandation d'Amazon et proposé à un prix très attrayant pour la version Kindle. Je suis donc allée vérifier les critiques. Beaucoup de lecteurs disaient avoir été surpris par le récit et la tournure des événements. J'ai donc testé le premier chapitre, proposé sur Kindle, avant de franchir le pas.

J'avoue avoir eu un a priori et m'attendais à une histoire gentillette pleine de clichés, de déjà vu avec Peter en Prince Charmant doté d'une guitare. J'ai été rattrapée par ma propre condescendance.
Mais plates excuses à Angie Staton qui a su m'émouvoir aux larmes grâce à l'intensité des émotions ressenties par Peter.

Une plume incroyablement juste qui a su rendre le récit divertissant, poignant voir même stressant par moment.
J'avais le coeur serré pour les deux amants durant une partie de leurs aventures et pourtant, j'ai refermé les dernières pages avec un sourire. J'ai été charmée et surprise comme pronostiqué et annoncé par les critiques.

Certes, il y a un côté Cosette chez Libby dans la malchance qui s'abat sur elle comme si un mauvais sort lui avait été jeté. Mais la jeune fille se sort des situations délicates toujours grandit. Elle ne cesse de s'accrocher et d'avancer de manière positive. C'est la force de caractère des personnages qui m'a touché. J'avoue avoir également eu un faible pour Peter, l'amoureux malheureux. Même si son groupe m'a fortement fait penser au phénomène des Jonas Brothers, ce personnage a démontré avoir un coeur énorme et une persévérance remarquable.

Une très belle histoire simple et émouvante.
A conseiller pour les amateurs de belle rencontre...

Sunday, January 29, 2012



When Wendy Everly was six years old, her mother was convinced she was a monster and tried to kill her. Eleven years later, Wendy discovers her mother might have been right. She’s not the person she’s always believed herself to be, and her whole life begins to unravel—all because of Finn Holmes.

Finn is a mysterious guy who always seems to be watching her. Every encounter leaves her deeply shaken…though it has more to do with her fierce attraction to him than she’d ever admit.

But it isn’t long before he reveals the truth: Wendy is a changeling who was switched at birth—and he’s come to take her home.

Now Wendy’s about to journey to a magical world she never knew existed, one that’s both beautiful and frightening. And where she must leave her old life behind to discover who she’s meant to become…

Wendy has always lived with the feeling of not belonging from the time her mother tried to kill her, at the age of six, by calling her a monster.

Now eleven years later, some answers have been given by a charming young man who tells her to be there to bring her back to her kingdom. Will she finally feel at home in a magical land where she knows nothing about?

I wanted to take a break from Young Adults stories so I headed to the science fiction section of my bookstore. There, on a table, I find the eye-catching cover of "Switched."

 After reading the summary, I thought it would be a shame to leave without giving a try to this book. I was hooked just with the cover picture! And honestly, the story had already started to pique my curiosity.

To tell you the truth, I was a little disappointed with the content. Careful, nothing to do with the book itself... I expected, in my mind, a story with more fantastic scenery that you usually found in the imagination of fantasy writers. It's my own speculation about the title that betrayed me.

Going back to "Switched", I had a wonderful time with this book propelled into a world close to the series "Iron Fey" by Julie Kagawa with this allusion to the changeling, the Troll.
Also a slight reminder of the Disney movie: "Princess Diaries" with Anne Hathaway during rehearsals in order to learn the habits and customs of Förening and master the art of being a princess.

The story is well written with characters rather intriguing. Tove, for example, has remained an enigma. I thought he was being a traitor, it proved to be a powerful knight. So I look forward to discovering more about him and his personality change. Rhys hit me a lot too. I wanted to comfort him as Wendy when he talk to her about his childhood without mother love...I also like his brightness and his zen attitude.

Finn, meanwhile, infuriated me! I would like to see him more lively and less servant in "Torn" otherwise, I'm afraid the passager of the subway will have to bear with hearing me growling when I will follow Finn's next adventures ...

At the end of this volume, the reader is left with so many answers waiting to be answered that it can not help but feel like grabbing the next volume soon enough.
Moreover, the last sentences at the end let your imagination get madly carried away ...


From Finn: « I look at you because I can't look away »

From Wendy: « He promised me a life where I fit in, where I was special, and, maybe most important, a life with him. »

From Finn: « You don't have the right to know other people's thoughts just because they include you. »

From Garrett: « Elora's hard on you because she's afraid to care about you. But she'll fight to the death for you. »


Traduction du synopsis

Quand Wendy Everly avait six ans, sa mère était convaincue qu'elle était un monstre et a essayé de la tuer. Onze ans plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison. Elle n'est pas la personne qu'elle a toujours cru être et toute sa vie commence à se désagréger-tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mec mystérieux qui semble toujours la scruter.

Chaque rencontre avec lui, la laisse profondément ébranlée... certes, cela a plus à voir la féroce attirance qu'elle éprouve pour lui qu'elle n'oserait jamais l'admettre. Mais il ne faut pas attendre longtemps avant qu'il ne lui révèle la vérité: Wendy est un changelin et elle a été échangée à la naissance. Maintenant, il est venu pour la ramener à la maison.

Wendy s'embarque dans un voyage vers un monde magique, dont elle n'avait aucune idée de l'existence, un périple à la fois attirant et effrayant. Un monde où elle doit laisser son ancienne vie derrière pour découvrir qui elle est destinée à devenir...

Wendy a toujours vécu avec le sentiment de ne pas être à sa place depuis le moment, où sa mère a tenté de la tuer, à l'âge de ses six ans, en la traitant de monstre.

Maintenant onze ans plus tard, des réponses lui sont données grâce à un charmant jeune homme qui lui annonce être là pour la ramener dans son royaume. Pourra-t-elle enfin se sentir chez elle dans un pays magique, dont elle ne sait rien ?

Je voulais faire un break des histoires pour jeunes adultes et donc je me suis dirigée dans la section science fiction de ma librairie.
Là, sur une table, j'a trouvé la couverture attirante de « Switched ».

Au résumé, je me dis qu'il serait dommage de partir sans donner une chance à ce livre. L'histoire avait déjà commencé à piquer ma curiosité.

Pourtant, j'ai été un peu déçue du contenu. Rien à voir avec le livre lui-même attention! Je m'attendais juste à une histoire plus fantastique avec plus de dépaysement que l'on trouve dans l'imaginaire des auteurs de fantasy. C'est ma propre spéculation au sujet de ce titre qui m'a donc trahi.

Pour en revenir à « Switched », j'ai passé un très bon moment avec ce livre qui m'a propulsé dans un univers proche de la série « Iron Fey » de Julie Kagawa avec les allusions au changelin, aux trolles.
Une légère pointe de ressemblance avec le film « Princesse malgré elle » de Disney avec Anne Hathaway notamment lors les répétitions pour parvenir à maîtriser les us et coutumes de Förening et l'art d'être une princesse.

 L'histoire est bien écrite avec des personnages plutôt intrigants. Ainsi, Tove est resté une énigme et j'ai hâte d'en découvrir plus sur son changement de personnalité. Je le pensais être un traître, il s'est avéré être un puissant chevalier. Rhys m'a aussi beaucoup touché. J'avais envie de le réconforter comme Wendy pour son enfance sans amour maternelle. J'ai aimé sa luminosité et son côté zen.

Finn, quant à lui, m'a exaspéré! J'aimerais le voir plus vivant et moins « serviteur » dans « Torn » sinon je crains de pousser des grognements dans le métro en suivant ses aventures...

A la fin de ce volume, le lecteur reste avec tellement de réponses en attente qu'il ne peut s'empêcher d'avoir envie de se jeter sur le prochain. D'ailleurs, la fin laisse votre imagination s'emballer follement...
Un bon moment de lecture.

Friday, January 27, 2012


Being the good girl isn’t all it’s cracked up to be. Ashton Gray has grown weary of playing the part to please her parents, and to be worthy of the town’s prince charming, Sawyer Vincent. Maybe That’s why she’s found herself spending time with Sawyer’s cousin, Beau, while he’s away for the summer camping with his family.
Beau is nothing like her perfect boyfriend. He’s the sexiest guy she’s ever seen, dangerous in ways she’s only day dreamed about, and the one guy she should stay away from.

Beau never envied Sawyer his loving parents, his big nice home, or his position as quarterback. He loves him like a brother. Which is why he's tried everything in his power to keep his distance from Sawyer’s girlfriend. Even if he has loved her since the age of five, Ashton is Sawyer’s girl, so therefore she’s off limits.

But when Sawyer leaves for the summer, Ashton, the one girl Beau would move Heaven and Earth for, decides she wants to get into trouble.

Stabbing the one person who’s always accepted him and stood by him in the back, is the cost of finally holding Ashton Gray in his arms. Is she worth losing his cousin over?.... Hell Yeah.

Sawyer and Beau are cousins. From an early age, they live a wild childhood with Ashton. But, the complicity of the trio has changed in adolescence when Ashton became Sawyer's girlfriend. And when the perfect boy decided to go camping and leave his girlfriend alone with his cousin, the bad boys of the city, the newly found complicity between Ashton and Beau will turn into something much more dangerously complicated ...

Meeting the teens trio characters, I was immediately as Beau under the spell of the tomboy and waiting to discover the true Ashton.
The perfect little girl's acts, who smiles living a perfect little life with her perfect boyfriend is a suspicious facade to me in real life, therefore in a novel ... I believe even less in it...

As a result, it is a good working basis for the authors. They rush into the gaps and play to shatter the walls of perfection.
Anyway it's what Abby Glines has wonderfully mastered in her story. Perfection is unattainable and those who engage in this quest are bound to suffer from frustration for chasing castles in the air.

Ashton seemed more alive to follow when her world collided with her principles, when she is fighting her attraction and desires...more than when she is playing the martyrs waiting to undergo the punishment of Swayer's friends.

If I really appreciated the nobility of Beau personnality and his sexy charmer side, it's really the fact he lives his life fully that interested me.
He has a sense of duty and honor very developed which makes him more worthy of the white horse that Swayer in his role as Prince Charming.
I only started to appreciate this cousin "too clean to be real" ( a French expression) in the final pages when it starts to act like a normal teenager.  

In short, the love triangle is certainly a theme already seen and reviewed, but it's always a hit especially when the characters do not leave indifferent and cannot prevent the reader to respond.
 A novel full of emotions, desires and family dramas that has brightened my rainy Sunday.
Very lovely!


From Grana: “Trouble can be a lot of fun. It's the straight and narrow that makes life tedious and boring.”

From Beau: “Because I'd like to know you aren't so perfetct. I'd like to know the girl who I once knew was still in there somewhere.”

From Ashton: “How I know I'm doing something wrong and I feel guilty but neither of those things matter enough to make me stop.”

From Beau: “Being with her made me feel complete. She's always been the one to hold me together when my world crumbled around me.”

From Ashton: “I'm not who you think I am. I never was and I never will be.”


Etre une gentille fille n'est pas de tout repos. Ashton Gray s'est lassée de montrer cette façade à ses parents ou au prince charmant de la ville, Sawyer Vincent, pour être digne de son intérêt. Peut-être est-ce pourquoi elle se retrouve à passer du temps avec le cousin de Sawyer, Beau, pendant que ce dernier est parti camper avec sa famille durant l'été.

Beau n'est en rien comme son parfait petit ami. Il est le plus dangereusement sexy des mecs qu'elle n'ait jamais vus. Dangereux d'une manière uniquement possible dans ses rêves les plus fous et le seul mec dont elle devrait rester éloignée.
Beau n'a jamais envié, à Sawyer, ses parents aimants, sa grande maison ou de son poste de quarterback. Il l'aime comme un frère. C'est pourquoi, il a tout essayé pour garder ses distances avec la copine de Sawyer. Même s'il en a été amoureux depuis l'âge de ses cinq ans... Ashton est la copine de Sawyer ainsi elle est intouchable.

Mais quand Sawyer part pour l'été, Ashton, la seule fille pour laquelle Beau serait prêt à remuer ciel et terre, décide qu'elle veut s'encanailler... Poignarder dans le dos la seule personne qui vous a toujours accepté et soutenu est le prix à payer pour tenir Ashton Gray dans ses bras.
Est-ce qu'elle en vaut la peine ? Au risque de perdre en plus son cousin....
Oh Oui!  

Sawyer et Beau sont cousins. Depuis leur plus jeune âge, ils ont fait les quatre cent coups avec Ashton. La complicité du trio a changé à l’adolescence lorsqu’Ashton est devenue la petite copine de Sawyer.

Cet été, le garçon le plus convoité de la ville a décidé de camper et de laisser sa petite amie seule avec son cousin, le Bad Boys du coin. La complicité retrouvée entre Ashton et Beau va se transformer en quelque chose de dangereusement compliquée…

A la rencontre du trio, dès les premières lignes, j’ai immédiatement été comme Beau : sous le charme du garçon manqué et en attente de découvrir la vraie Ashton.

Le côté, petite fille modèle, ses sourires  forcés et son parfait petit copain étant une façade suspicieuse à mes yeux dans la vie réelle, alors dans les romans…J’y crois encore moins! Même si du coup, c’est une bonne base de travail pour les auteurs. Ils s’engouffrent dans les brèches et s’amusent à faire voler en éclat les murs de perfection. 

La perfection étant impossible à atteindre, ceux qui se lancent dans cette quête sont donc destinés à souffrir de frustration pour courir après des chimères...

Ashton m’a semblé plus vivante, à suivre, lorsqu’elle se heurtait à ses principes, combattait son attirance et ses désirs que lorsqu’elle jouait les martyrs en attente de subir les châtiments des amis de Swayer.

Si j’ai beaucoup apprécié la noblesse du personnage de Beau, ainsi que son côté charmeur sexy, c’est vraiment le fait qu’il vive sa vie pleinement qui m’a intéressé. Il a un sens du devoir et de l’honneur développé qui le rend plus digne du cheval blanc que Swayer dans son rôle de prince charmant. J’ai seulement commencé à apprécié ce cousin « trop propre sur lui » dans les dernières pages, quand il commence à agir comme un ado normal.

Bref, le triangle amoureux est certes un thème déjà vu et revu mais il fait toujours un tabac surtout lorsque les personnages ne laissent pas indifférents et ne peuvent empêcher le lecteur de réagir.
Un roman chargé d’émotions, de désirs et de drames familiaux qui a égayé  mon dimanche pluvieux.  
Très sympa !

Wednesday, January 25, 2012



17-year-old Lila has two secrets she's prepared to take to the grave.
The first is that she can move things just by looking at them. The second is that she's been in love with her brother's best friend, Alex, since forever. After a mugging exposes her unique ability, Lila decides to run to the only people she can trust - her brother and Alex. 
They live in Southern California where they work for a secret organization called The Unit, and Lila discovers that the two of them are hunting down the men who murdered her mother five years before. And that they've found them.

In a world where nothing and no one is quite as they seem, Lila quickly realizes that she is not alone - there are others out there just like her - people with special powers -and her mother's killer is one of them...


Lila moves objects by thought but generally she manages to concentrate enough for her ability to remain a secret. But when she is assaulted and that her power is exposed, she takes the first plane to join her brother in California.

There, she also found the boy for whom she has a crush on since an early age, Alex. The two boys, now engaged in a special unit, are chasing the murderer of her mother.

But with the abrupt arrival of Lila, everything seems to switch. A deadly chase begins which detecting the truth from the false becomes difficult... Especially when the murderer turns out to have the same psychic powers as Lila... 

I loved it!
Since the first lines that I found intriguing, via an excerpt dowloaded from my Kindle, until the final pages, the author led me brillantly through a psychological thriller with a healthy dose of romance.

An explosive mix of humor and charm, thanks to the roles of Alex and Jack, a duo that made me think of the handsome hunks of
"Supernatural." All accompanied by characters close to the powers of the "X-Men" punctuated by nerve racking track races.

For my part, I have also found an exciting atmosphere as in the novels of Iris Johansen with a mix of intrigue, love and paranormal scenes that makes you want to turn the pages quickly by fear of not missing a beat .

At first, I confess not to have understood immediately the impact of Lila's powers and have rather thought that the story would focus on a run away teenager with a romantic development with Alex.
My reading proved me wrong!

Again, with the complexe feelings between Alex and Lila. I was unable to understand, at first, some of the boy's reactions.
With confusing signals sent by the handsome soldier, the presence of the buxom Rachel and the age gap, I fell into the same trap full of doubts as Lila.

Therefore, I liked the way this story was constructed and described. Although I was greatly exasperated by the side: "I lie and I sacrifice our love to protect you" crap from Alex. But the lovestory was touching, plausible and romantic ...
The second part of Lila's adventures gave me a good adrenaline rush as I was reading quietly under the covers. My heart grew heavier miles after miles because of the stony silence that settled between Alex and Lila inside the car during the escape. It was packed during the final battle and the last pages leached me! I also laughed at the thought of Lila being decrypted by Suki. A power that I would have liked to possess ...

A beautiful reading adventure that left me eager to find all the characters in the « Losing Lila », the next volume.
Enjoy the ride...


From Alex: « Lila, how long have I known you ? You don't think I see through you in a second? »

From Lila: « The sinewy solidness of his shape made my heart beat like I'd drunk ten espressos washed down with a vat of cola. »

From Lila: « Jack's face said it all. If his jaw could have detached, it would have hit the floor. His eyes almost popped out his head and rolled around the floor like golf balls. »

From Sara: « You've loved him your whole life. I think it's safe to assume you'll love him for the rest of your life, don't you? »

From Alex: « I'm saying that the way I feel about you is not the way I should be feeling about you. »

From Lila: « I couldn't imagine surviving a single second in the world without him next to me. »


Lila, 17 ans,  a deux secrets qu'elle est prête à amener avec elle dans la tombe. La première chose est qu'elle capable de faire bouger des objets simplement en les regardant. La deuxième est qu'elle est amoureuse du meilleur ami de son frère, Alex, depuis toujours. Après qu'une agression ait exposé son habilité, Lila décide de s'enfuir auprès des seules personnes en qui elle peut avoir confiance - son frère et Alex.

Ils vivent dans le sud de la Californie, où ils travaillent pour une organisation secrète appelée "The Unit". Lila découvre alors qu'ils pourchassent, à eux deux, les hommes qui ont assassiné sa mère cinq ans auparavant.
Et ils les ont trouvés...

Dans un monde où rien, ni personne n'est tout à fait comme il n'y parait, Lila se rend vite compte qu'elle n'est pas seule - il y en a d'autres comme elle - des gens avec des pouvoirs spéciaux et le tueur de sa mère est l'un d'entre eux ...  

Lila fait bouger les objets par la pensée mais généralement elle parvient à se concentrer suffisamment pour que son habilité reste un secret. Mais lorsqu’elle se fait agresser et que son pouvoir est exposé, elle prend le premier avion pour rejoindre son frère en Californie.
Sur place, elle retrouve aussi le garçon pour lequel elle a le béguin depuis son plus jeune âge, Alex. Les deux garçons, maintenant engagés dans une unité spéciale pourchassent l’assassin de sa mère.

Mais avec l’arrivée de Lila, tout semble basculer. Une course poursuite mortelle débute, où déceler le vrai du faux devient difficile surtout lorsque l’assassin s’avère posséder les mêmes pouvoirs psychiques que ceux de Lila…  

J’ai adoré !
Depuis les premières lignes intrigantes que j’ai découvert,  via un extrait sur mon Kindle,  jusqu’aux  dernières pages, l’auteur m’a mené au travers d'un thriller psychologique avec une bonne dose de romance.

Un mélange détonnant d’humour et de charme, grâce aux rôles d’Alex et de Jack, un duo qui m’a fait penser aux beaux gosses de
« Supernatural ».  Le tout accompagné par des personnages aux pouvoirs proche de ceux des « X-Men » et ponctué de courses poursuites angoissantes.

Pour ma part, j’y ai aussi retrouvé une atmosphère palpitante comme dans les romans d’Iris Johansen avec un savant mélange d’intrigue, d’amour et de paranormal qui vous donne envie de tourner, ardemment, les pages pour ne pas en perdre une miette.

Au début, j’avoue ne pas avoir compris immédiatement l’impact des pouvoirs de Lila et ait plutôt pensé que l’histoire allait se concentrer sur l’ado qui fugue et le développement amoureux avec Alex.

Là aussi, au niveau des sentiments, j’ai été incapable de savoir que penser des réactions du garçon. Avec des signaux confus envoyés par le beau militaire, la présence de la plantureuse Rachel et la différence d’âge, je suis tombée dans le même panneau que Lila. C’est pourquoi, j’ai bien aimé la manière dont cette histoire avait été décrite et construite. Même si le côté, « je te mens et je sacrifie notre amour pour te protéger » m’a fortement exaspéré ! Mais c’était touchant, plausible et romantique…
La deuxième partie des aventures de Lila m’a donné de bonnes montées d’adrénaline alors que je lisais tranquillement sous la couette.
Mon cœur s’alourdissait de kilomètres en kilomètres à cause du silence de plomb qui s’installait entre Alex et Lila. Il s’est emballé lors du combat final et les dernières pages m’ont lessivé ! J’ai aussi beaucoup ri des pensées de Lila décryptées par Suki. Un pouvoir que j’aurai bien aimé avoir…

Une très belle aventure qui me laisse impatiente de retrouver tous les personnages dans
« Losing Lila » le prochain volume.
A lire !


Monday, January 23, 2012



Even though her body has an unusual ability, Kunimi Riko is still (trying to be) a normal high school girl. One day, a guy suddenly comes to see her.
He's Tachibana Ran, the heir of the world-leading super-millionaire Tachibana family! A high tension romance between Ran, who suddenly proposed, and Riko, who turned him down.

Riko wants to live an ordinary life in high school but Ran, the heir of the Tachibana's family has decided otherwise when he has asked for the girl's hand in marriage in the middle of class …

The somewhat wacky adventures of Riko and Ran made ​​me smile.
The guy is a complete show off! He appears everyday for class on board of an helicopter as if it's a perfectly normal way of coming...
It's a character in the line of King Tamaki in "Ouran High School Host Club" ... A handsome, spoiled, manipulative and very intelligent brat. But the exuberance part hides a faithful and lonely boy on whom the person he cares about can always counted on.
Ran is also similar in some aspects to Kei Takishima (and Hikari spirit ran in Riko too!) in the manga
"Special A S.A Class".

Like Kei, Ran must support significant professional responsibilities by being the heir of a very prestigious family. So many people try to harm him too.

I enjoyed that the story is always conducted in a tone of humor and grotesque scenes with many car chases and assassination attempts. It's lively!
Yet behind laughter facade, there are real values ​​that are highlighted by the drawings of Tagaki Shiegeyoshi. Through Riko, a girl who wants to be "ordinary" and not be noticed, the author discusses tolerance and acceptance of differences.

Riko confessed once in the past to a guy and has been badly rejected because of her gift. She still suffers.
So she has decided that to be happy she has to change and be normal. But Ran sees her as the incredible girl she is with her qualities and defects. So, thanks to his support, she starts to flourish. The perseverance of Ran is then rewarded.

The message is positive: never give up but always fight for what you really truly want…

Be and remain true to yourself are the subtle themes covered by drawings of outstretched hands. Ditto for the understanding of the importance of not being alone and shut on itself through scenes of solidarity and forgiveness are highlighted.

I liked the result even if it is true that sometimes the drawings are a bit light. A two-volume manga very enjoyable


From Ran: « Whatever situation she's in. She'll find a way to get through it with her own strength »

From Ran: « Life is all about goodbyes »

VOL 1 & 2

Même si son corps a des habilités inhabituelles, Kunimi Riko est encore (essaie encore d'être) une lycéenne normale. Un jour, un gars vient soudainement la voir.
 C'est Tachibana Ran, l'héritier millionnaire de la famille Tachibana ! Débute alors une romance sous haute tension entre Ran, qui a soudainement demandé Riko en mariage, et la jeune fille, qui lui l'a rejeté. 

Riko veut mener une vie ordinaire dans son lycée mais Ran, l'héritier de la famille Tachibana, en a décidé autrement lorsqu'il la demande publiquement en mariage en plein milieu de la classe...

L'aspect un peu loufoque des aventures de Riko et Ran m'a fait sourire. Le type débarque toujours en cours à bord d'un hélico...

C'est un personnage dans la ligné du King Tamaki dans
« Ouran High School Host Club...

Un beau gosse, enfant gâté, manipulateur et très intelligent dont l'exubérance cache en réalité un garçon fidèle, solitaire mais sur qui on peut toujours compter.
Ran ressemble aussi par certains aspects à Kei Takishima et Ran à Hikari du manga
« S.A Special A Class »

Comme Kei, Ran doit supporter des responsabilités professionnelles importantes en étant l'héritier d'un famille très prestigieuse.
Du coup de nombreuses personnes cherchent à lui nuire.

L'histoire est toujours menée sur le ton de l'humour, du grotesque avec de nombreuses courses poursuites et tentatives d'assassinats à déjouer.

Pourtant derrière la façade du rire, il y a de vraies valeurs qui sont mises en avant par les dessins de Tagaki Shiegeyoshi. Au travers de Riko, une jeune fille qui veut être « ordinaire » et ne pas se faire remarquer, l'auteur aborde la tolérance et l'acceptation des différences.

Ainsi Riko a eu une peine de cœur qui l'a blessé et elle tente de changer et de s'effacer. Mais Ran la trouve incroyable telle qu'elle est avec ses qualités et ses défauts.
Du coup, grâce à son soutien, elle s'épanouit. La persévérance de Ran est alors récompensée.
Le message de son manga est donc positif: ne jamais baisser les bras mais toujours se battre pour ce que l'on veut vraiment...

Être et rester soi-même sont aussi des thèmes subtilement abordés par des dessins de mains tendues. Idem pour faire comprendre l'importance de ne pas rester seul et de s'enfermer sur soi grâce à des scènes où la solidarité et le pardon sont mis en avant.

J'ai bien aimé le résultat même s'il est vrai que parfois les dessins sont un peu léger.
Un manga en deux volumes très agréable à lire

Blog Archive