Sunday, April 29, 2012



Tegan always knew that she couldn’t remain hidden forever, she left Tribane to escape the danger posed to her by the supernatural creatures who dwell there, but every day she has mourned the friends and family she had to leave behind. It’s been two years, but Tegan struggles on with the new lonely life she has built for herself. She might crave human companionship, but at least she’s still alive.

Unfortunately, all of her hard work in running away comes crashing down around her when a familiar face comes strolling into her new place of work one night. She considers leaving and starting over again, but this old acquaintance has a proposition for her, one that will see her returning to Tribane and fighting to rescue a little girl who has been kidnapped.

Tegan feels for the child, but her heart is also swelling at the idea of going home to see the people she has missed the most. Can she kill two birds with one stone? Finally she decides that she will return, but what she finds on her arrival is that her father has gone missing, not to mention there has been an almighty war between the two opposing sides of the city.

Throw into this her mixed emotions at seeing beautiful Ethan again, and there is a whole lot of confusion going on. Tegan finds herself playing the role of a spy, as she tries to find information as to the whereabouts of her father and the girl. Even though she is supposed to be pretending, she can’t help that she is falling for Ethan all over again, and if he discovers her true intentions for coming back then he might just hate her forever.

After being forced out of hiding by Finn, Tegan is back to Tribane to save a little girl who was kidnapped by vampires and find her missing father. With this return, she obliged herself to face her deepest fears, come out of her solitude and open her heart in a city in war where power struggles are raging and dangers everywhere. But above all can she meet with Ethan again and emerge unscathed?

Incredibly addictive!
Always more endearing characters which I had absolutely no desire to separate myself with at the end of my reading...
An adventure too short so much I loved it!

I must admit I've always been apprehensive to read the second volume of a story that I was absolutely thrilled with as it was the case in "
Tegan's Blood." I had discovered an imaginary universe well proportioned. There was a touch of supernatural, one of suspense, a magical one too and a sexy and sensual love story, all packaged in a black and realistic adventure. An explosive mixture which had left me quite shaken by the emotions that this book had awakened in me.

Because reading a good novel is one thing... Find a book that completely immerses you in a world where you do not tire of being, one where you would like the story to go on and on... This is much less common.

So when the author contacted me and asked me to read the sequel of Tegan's adventures, of course I was flattered ...
Also super excited to know what was going on between Ethan and Tegan and also to see Dru and Rita for which I had had a low in the first opus. Then, I also felt a terrible anxiety...
What if the result was not good?
What if I was super disappointed?
I had the pressure!

So friday evening I tried to forget a book that taunted me from the start and tried to remember myself that I had plenty of other stories to finish first. Then yesterday morning at breakfast, I succumbed to temptation...

From the first lines, I realized that I had freaked out for nothing. The style that I liked was there.
So I relaxed and like the heroin, I felt some chills anticipating my reunion with the other characters. But it is the feeling of familiarity that enveloped me like a warm shawl that surprised and pleased me the most. Places like the Crimson, Rita's home were making echoes in my imagination.
Ditto for the Gabriel's timidity, Rita's sharp tongue, Finn's teasing and playful humor or Ethan's sensual bewitching charm.

It was like meeting good friends again after a long time. As a reader, it's the feeling I cherish the most... 

As for Tegan even if she has changed, after two years spent away from Tribane, she is calmer, more mature. I liked the new force that inhabits her, as well as her daring side and her new James Bond girl's attitude and powers. So I succumbed again and in all sincerity to the charm of this story.

Obviously, LH Cosway holds some surprises in store for her readers: New villains who makes you shivers like in the "Underworld" series or "The Fearless Vampire Killers" by Polanski .

Some new faces are endearing and surprising as Wolf, Jennifer or annoying as Eliza. As for the plot, even if the story is populated by vampires, witches, dhampirs or spirits, there is always this darkness and this realism with references to World War II, racism from the North and South and the endless struggles for power.
Not to mention the attraction between Ethan and Tegan that becomes deeper and more complex than ever. Finally, a harrowing, intriguing and exciting cliffhanger that promises a lot of new adventures to come in the next book.

I was thrilled, excited and I honestly do not know how I will hold until next year to know what will happen while I devoured this tome in one day, forcing myself to take breaks to make my pleasure last a little longer. I stay super fan and I highly recommend


From Tegan: « I think the reason most artists only become famous after they die is because they are so irritating and full of it in real life. Nobody can stand their massive egos, so it's only after they're gone that we can properly appreciate the beauty of their work. »

From Tegan: «  Then his eyes flash to mine, and the moment seems to last for an eternity. »

From Tetan: « Funnily enough, his proximity has caused me to forget everything else around me, the sounds, the people, right in this moment there is only him. »

From Tegan: « I feel like a cold bitch for not being more emotional at our reunion, but I was never one to be very open with my feelings. Mostly I keep them locked deep inside, which I can tell you is not a healthy way to deal with things. »

From Gabriel: « I think Tegan's something of a Rubik's cube, you get all the squares lined up on one side only to find that the other sides are a mess. » 

From Ethan: « 'I want to watch you die in my bed,' his smooth voice tells me, promising me heaven. » 

From Tegan: « Because if I sleep with you I'll probably end up falling in love with you, and I don't want my heart broken again. »

From Ethan: « 'You know, ' he whispers, 'you submit rather sweetly when you're in my bed. It's surprising judging from the way you continually persist in challenging me everywhere else'. »


Traduction du synopsis:
Tegan a toujours su qu'elle ne pourrait pas rester cachée pour toujours. Elle a quitté Tribane pour échapper au danger posé par les créatures surnaturelles qui y habitent là-bas mais chaque jour, elle a pleuré les amis et la famille qu'elle avait dû laisser derrière elle. Cela fait deux ans maintenant et Tegan se débat avec la nouvelle vie solitaire qu'elle s'est reconstruite. Elle est peut-être en manque de compagnie humaine, mais au moins elle est encore vivante.

Malheureusement, une nuit, tout son travail acharné pour rester caché vole en éclats quand un visage familier apparaît sur son nouveau lieu de travail. Elle considère s'enfuir à nouveau et tout recommencer, mais cette vieille connaissance a une proposition pour elle. Une proposition qui va la voir faire son retour à Tribane et se battre pour sauver une petite fille qui a été kidnappée. 

Tegan éprouve des sentiments pour l'enfant, mais son cœur bat aussi à l'idée de rentrer à la maison revoir les gens qui lui ont manqué le plus. Peut-être peut-elle faire d'une pierre deux coups ? Finalement, elle se décide à rentrer et ce qu'elle trouve à son arrivée, c'est que son père a disparu, sans mentionner qu'il y a eu une guerre extrêmement féroce entre les deux côtés opposés de la ville.

Après avoir été obligée de sortir de sa cachette par Finn, Tegan est de retour à Tribane pour sauver une petite fille qui a été kidnappée par des vampires et retrouver son père disparu. Son retour l'oblige à faire face à ses angoisses, à sortir de sa solitude et à ouvrir son cœur dans une ville où les guerres de pouvoir font rage et les dangers constants. Mais surtout pourra-t-elle faire face à Ethan et en sortir indemne ? 

Incroyablement prenant!
Des personnages toujours plus attachants dont je n'avais absolument aucune envie de me séparer...
Bref, une aventure trop courte tellement, j'ai adoré!

Je dois avouer que j'ai toujours une appréhension à lire le deuxième tome d'une histoire qui m'a absolument embarqué comme ce fût le cas dans « Tegan's Blood ».

J'avais découvert un univers imaginaire bien dosé. On avait du surnaturel, du suspense, de la magie et une histoire d'amour sexy et sensuelle, le tout emballé dans une aventure noire et réaliste.
Un mélange explosif qui m'avait laissé assez secoué par les émotions que ce livre avait réveillé en moi. 

Car lire un bon roman, c'est une chose. Trouver un livre qui vous immerge complètement dans un monde dont vous ne vous lassez pas pire, dont vous aimeriez que l'histoire continue encore et encore...C'est beaucoup moins courant.

Donc quand l'auteur m'a contacté pour me demander de lire la suite des aventures de Tegan, j'ai bien évidemment été flattée... Super excitée aussi de savoir ce qui allait se passer entre Ethan et Tegan mais aussi de revoir Dru et Rita pour lesquelles j'avais eu un faible dans le premier opus.
Puis, j'ai aussi ressenti une terrible angoisse...
Et si la suite n'était pas bonne ?
Et si j'étais super déçue ?
J'ai eu la pression!

Alors j'ai laissé passer la soirée avec un livre qui me narguait de le commencer immédiatement alors que j'avais plein d'autres histoires à finir. Puis hier matin, j'ai succombé à la tentation...

Dès les premières lignes, j'ai compris que j'avais flippé pour rien. Le style que j'avais apprécié était là. Alors je me suis détendue et comme l'héroïne j'ai éprouvé des frissons à anticiper mes retrouvailles avec les autres personnages.
Mais c'est le sentiment de familiarité qui m'a enveloppé chaleureusement comme un châle qui m'a surpris et conquis. Les lieux comme le Crimson, la maison de Rita faisaient échos dans mon imagination.
Idem pour la timidité de Gabriel, la franchise de la sorcière, l'humour taquin de Finn ou le charme sensuel en envoutant d'Ethan.

C'était comme de retrouver des amis perdus de vue dont j'avais plaisir à prendre des nouvelles. En tant que lecteur, c'est ce sentiment là que je trouve incroyable et qui me plait le plus...

Quant à Tegan, même si elle a changé après ces deux ans passé éloignée de Tribane, elle est plus sereine, plus mature. J'ai aimé la force nouvelle qui l'habite, son audace et son côté James Bond Girl avec des pouvoirs. J'ai donc succombé, à nouveau et en toute sincérité, au charme de l'histoire.

Bien évidemment, L.H Cosway a réservé des surprises à ses lecteurs. Des nouveaux méchants qui donnent des frissons avec des scènes dignes de « Underworld » ou du « Bal des vampires » de Polanski. Des nouvelles têtes attachantes et surprenantes comme Wolf, Jennifer ou agaçantes comme Eliza.

Du côté de l'intrigue même si l'histoire est peuplée de vampires, de sorcières, de dhampirs ou d'esprits, il reste toujours cette obscurité et ce réalisme avec des références à la seconde guerre mondiale, le racisme du Nord et du Sud et des luttes incessantes pour le pouvoir.

Sans oublier l'attraction entre Ethan et Tegan qui devient plus profonde et plus complexe que jamais. Pour finir, un dénouement déchirant, inquiétant et excitant qui promet un troisième tome plein de nouvelles aventures extraordinaires.

J'ai été ravie, emballée et honnêtement, je ne sais pas comment je vais tenir jusqu'à l'année prochaine pour connaître la suite alors que j'ai dévoré ce tome en une journée en me forçant à faire des pauses pour faire durer le plaisir. Je reste super Fan et je recommande chaudement


If you want to catch up on Tegan's adventures, L.H Cosway will propose a 3 days giveaway of « Tegan's Blood » on Amazon from May 2nd – 4th. 

Believe me, you will not be dissapointed!

Friday, April 27, 2012


Burgeoning author Catalina Crisp completes a parody involving twins Iverson and Matson Brentwood's scandalous arrival in London and publishes it under her father's name. When the writing hits the town, it's not long before a darkly handsome man--Lord Iverson Brentwood himself--is at her door, looking for her father with blood in his eyes. 
Dallying with the dashing rogue seems like the perfect escape...and it should calm him down enough to leave her father alone. But Catalina does the exact opposite--she heats him up like no other woman ever has...

To avoid financial ruin, Catalina finished her father's articles and poems in the utmost discretion. But one day, after a parody has been published, Iverson Brentwood comes furiously knocking at her door with the desire to kill her father for the indignity that has been done to his family. To calm this sublime and arrogant visitor and to prevent her secret to be discovered, Catalina must use all her charms ...
I tend to read romance novels, especially when I am sick. I do not know if it is to comfort me, take my mind of my pain or simply because happy ending story are generally easy to read but I tend to over look them up in those moments when I want some lightness.
 This is exactly the impression I got from reading
"A Gentleman says" I do ". Easy to enjoy, with a slight plausible plot and characters with short temper and sharp tongue.

Surprisingly, Catalina, is an heroin who does not play the frightened mouse, nor the submissive lady with her head down waiting for someone to take control of her destiny.

Rather, it is she who leads the way into the her father household. She who has spirit and a practical mind that works to help her family.

Certainly, she remains in the shadows to avoid damaging her reputation but she is lively and does not mince her words. I found her interesting, curious and rather daring in her search for answers on topics that were unknown to her.

As for Iverson, he is an angry, arrogant and endearing male. The perfect hero for a good romance!

As for the story, nothing transcendent or nothing that has taken my breath away but yet I had a pleasant and lively time.
I had never read Amelia Grey's novels and I certainly will try one of her previous works if the opportunity arises.
Unless I await the further adventures of the Brentwood's twins to see what will happen to Matson ...


« Start by doing what's necessary, then what's possible, and suddendly you are doing the impossible. » St.Francis of Assisi.

From Iverson: « She reminded him of a sunny spring morning: warm and cool at the same time. »


Traduction du synopsis:
L'auteur en herbe Catalina achève une parodie impliquant les deux jumeaux Iverson et Matson Brentwood lors de leur arrivée scandaleuse à Londres et elle la publie sous le nom de son père. Quand le papier est publié en ville, il n'y a pas longtemps à attendre avant qu'un sombre et splendide homme, Lord Iverson Brentwood, lui-même, vienne sonner à sa porte à la recherche de son père avec un regard meurtrier.

Flirter avec le fringant coureur semble la tactique parfaite... et cela devrait le calmer suffisamment pour laisser son père tranquille. Mais Catalina fait exactement le contraire - elle le chauffe comme aucune autre femme ne l'a jamais fait auparavant...
Pour éviter la ruine, Catalina finit les articles et poèmes de son père dans la plus grande discrétion. Mais un jour, après qu'une parodie n'ait été publiée, Iverson Brentwood vient rageusement toquer à sa porte avec l'envie de tuer son père pour l'affront qui vient d'être fait à sa famille. Pour calmer ce sublime et arrogant visiteur et éviter que son secret ne soit découvert, Catalina doit user de tout ses charmes...

J'ai tendance à lire des romances surtout lorsque je suis malade. Je ne sais pas si c'est pour me réconforter, me changer les idées ou simplement parce que les histoires sont généralement faciles à lire avec des « Happy Ending » mais j'ai tendance à plus les rechercher dans les moments ou je veux de la légèreté. 

C'est exactement l'impression que j'ai eu en lisant « 
A Gentleman says « I do ». Facile à lire, léger avec une intrigue plausible, des personnages avec du caractère. Bref, un bon moment en perspective.

Étonnamment, Catalina, l'héroïne ne joue pas les vierges effarouchées, ni les soumises avec la tête baissée attendant que quelqu'un prenne en main son destin. Bien au contraire, c'est elle qui mène la danse dans la demeure de son père, qui a l'esprit pratique et qui travaille pour aider sa famille.
Certes, elle reste dans l'ombre pour éviter d'entacher sa réputation mais elle est vive et n'a pas la langue dans sa poche. Je l'ai trouvé intéressante, curieuse et plutôt osée dans sa quête de réponses sur des sujets qui lui étaient inconnus.

Iverson, lui, est un personnage masculin colérique, arrogant et attachant. Un héros digne d'une bonne romance!

Du côté de l'histoire, rien de transcendant ou qui ne m'ait coupé le souffle mais j'ai pourtant passé un bon moment. 

Je n'avais encore jamais lu de nouvelles d'Amelia Grey et je me laisserais certainement tenter par l'un de ces précédents ouvrages si l'occasion se présente.
A moins que je n'attende la suite des aventures des jumeaux Brentwood pour savoir ce qui va arriver à Matson...

Thursday, April 26, 2012



Synopsis from 
Hinata, a teenage student attending a private school, lives an ordinary life, that is, until some sudden incidents involving vampire happen and a new neighbor moves in next door. Who is this neighbor and just what is happening? Is he behind the crimes?

A famous writer is doing great with his love stories relating a passionate relation between a vampire and a mortal. One day, Hinata, his female neighbour, understand that the young man recounts his life through his novels and so that he is a bloodsucker. She offers herself as his prey...

In this first volume, the story's focus on the characters and on the romantic side their interaction. Once the personnages are presented via beautiful realistic drawings, the reader discovered the true nature of the writer. Of course, it's the start of a strange love story.

However, it's not sloppy or too full of saccharine. Through the last pages, the reader is warned of trouble and obscurs upcoming events that await the couple that might occur in the next volume.

I liked the idea that a kiss for a vampire could be a contract that would bind him forever to his prey and make it deadly for him. The drawings interested me too. The movements are fluid, detailed and the expressions are realistic and well done.

A beautiful discovery even if the plot is not a complete original one. Absolutely not in the same register as
"Vampire Knight" or "Trinity Blood". Definitively darker than "HANA TO AKUMA" (The Flower and the Demon) and certainly for the lovers of "Black Bird".
 But in all those mangas, the commun point is the teasing between the vampires or demons and their preys...

The author has piqued my curiosity with interesting details that made ​​me want to explore the rest of the adventures to come.


Traduction du synopsis:
Hinata est une lycéenne qui fréquente une école privée, vit une vie ordinaire jusqu'à ce que certains incidents soudains impliquant un vampire se produisent et qu'un nouveau voisin emménage la porte d'à côté. Qui est ce voisin et juste ce qui se passe vraiment ? Est-il derrière ces crimes?

Un écrivain célèbre fait un carton pour ses histoires d'amour relatant un amour fou entre un vampire et une mortelle. Mais Hinata se rencontre un jour que le jeune homme raconte sa vie au travers de ces romans et qu'il est bien un suceur de sang. 

L'histoire est plutôt tournée du côté romantique dans ce premier volume. Une fois que les personnages nous sont présentés, qu'on a découvert la vraie nature de l'écrivain, on a le droit au démarrage d'une love story. Cependant dès les dernières pages, le lecteur est mis en garde sur des épreuves à venir pour ce couple hors du commun qui pourraient survenir dans le prochain tome.
J'ai aimé l'idée qu'un baiser pour un vampire pourrait être un contrat qui le lierait à sa proie et le rendrait mortel.
Tout comme les dessins de ce manga m'ont intéressé. Les mouvements sont fluides, les expressions détaillées et réalistes et les décors bien réalisés.

Une belle découverte, même si l'intrigue n'est pas complétement originale. Absolument pas dans le même registre que "
Vampire Knight" ou "Trinity Blood". Définitivement plus sombre que "Hana to AKUMA" (La Fleur et le Démon) et certainement pour les amateurs de "Black Bird".
Mais dans tous ces mangas, le point commun reste le jeu du chat et de la souris entre les vampires/démons et leurs proies ...

L'auteur a piqué ma curiosité avec des détails intéressants qui m'ont donné envie d'explorer le reste des aventures à venir.

Wednesday, April 25, 2012


Stella Chavez is your classic good girl: straight A's, clean-cut boyfriends, and soccer trophies. You'd never guess that Stella's dad was a drug addict who walked out when she was a kid. Or that inside, Stella wishes for something more.

New girl Ruby Caroline seems like Stella's polar opposite: cursing, smoking, and teetering in sky-high heels. But with Ruby, Stella gets a taste of another world, a world in which parents act like roommates, college men are way more interesting than high school boys, and there is nothing that shouldn't be tried once. It's not long before Stella finds herself torn: between the best friend she's ever had and the friends she's known forever, between her family and her own independence, between who she was and who she wants to be.

 But Ruby has a darker side, a side she doesn't show anyone, not even Stella. As Stella watches her friend slowly unravel, she will have to search deep inside herself for the strength to be a true friend, even if it means committing the ultimate betrayal.

Stella leads a seemingly ordinary high school life. She has friends that she knows forever, a boyfriend she does not really like but that suits her and sport to let off steam. Until the day when Ruby arrives in her class and in her life.
With Ruby everything looks different, exciting and alive.
But is Stella ready to follow and remain with Ruby in all her crazyness and nonsense?

After reading the summary, my attention was captured and my interest piqued. Immediately, I felt that I would treat myself and my intuition was not wrong ...
I swallowed this book in one day!

However, the story was not the one I was expecting. I do not know how to describe this feeling because the outcome, the characters and the plot were good and definitively well written. But the story is special, perhaps a little too realistic.
That's what disturbed me and thrilled me at the same time...

Indeed, the author has found the right words to portray the tedium and monotony of Stella's life and the complexity of her family's dynamic. It's so ordinary that it gives an impression of reality. As if it could have been us instead of the characters that live the events.
So, the appearance of Ruby spices up the scenary. The reader is on alert. He feel that the story will slip into deep troubles and he remains pending, suspended to the author's pen...

Doing drugs and the banality of the act for teenagers. The fear of others, of changes that can lead people to become vicious, wicked by simple jealousy or envy. Toxic friends. The difficulty of discovering and to love somebody with its strengths and weaknesses and accept it as it is. The insecurity of everyday life face of devious, pervert people.

Sometimes I had chills, recognizing that situations in which Ruby and Stella are found sometimes are not just fiction. Always this realism that can bother...
I wanted to shake these girls for their unconsciousness, then I remembered mine, when I was in high school. I think that's why I got hooked by the book: it's a story that can happen to everybody.

By cons, the bitches who are busted red-handed during the graduation ceremony, this is too much. The final scenes are unnecessary and lacks of the realism that hovered over the major part of the novel.
Despite this blunder, "Torn" is a pleasant discovery. I will carefully wait for the next novel by Stephanie Guerra to see if she continues to surprise me.


From Stella: « Even though all we'd done was get a smoothie, I felt as if I'd had an adventure. »

From Stella: « What if someone you love is in trouble, and you can't help them because they don't want to be helped? »

From Mrs Chavez: « And it's only when you realize how weak you are that you can even start to be strong.»


Traduction du synopsis:
Stella Chavez est la fille classique, sympa: des A dans toutes les matières, des copains propres sur eux et des trophées de football. Vous ne devineriez jamais que le père de Stella était un toxicomane qui l'a quitté quand elle n'était qu'une enfant. Ou qu'en son for intérieur, Stella souhaite quelque chose de plus.

La nouvelle, Ruby Caroline, semble être aux antipodes de Stella: elle jure, elle fume et elle vacille sur ses hauts talons. Mais avec Ruby, Stella goûte à un autre monde. Un monde dans lequel les parents agissent comme des colocataires. Les étudiants sont plus intéressants que les garçons du lycée et ou tout devrait être essayé une fois au moins.

Il ne faut pas attendre longtemps avant que Stella ne se retrouve déchirée: entre une meilleure amie qu'elle n'a jamais eu et des amis qu'elle connait depuis toujours, entre sa famille et sa propre indépendance, entre qui elle est et qui elle voudrait être.

Mais Ruby a un côté sombre. Un côté qu'elle ne montre à personne, pas même à Stella. Lorsque Stella regarde son amie lentement se dégrader, elle devra rechercher profondément en elle-même la force d'être une véritable amie, même si cela signifie commettre la trahison ultime.

Stella mène en apparence une vie de lycée ordinaire. Elle a des copines qu'elle connait depuis toujours, un petit copain qu'elle n'aime pas vraiment mais qui lui convient et le foot pour se défouler. Jusqu'au jour où Ruby débarque en classe. Avec Ruby tout semble différent, vivant et excitant.
Mais Stella est-elle prête à la suivre et à rester à ses côtés dans toutes ces folies ?

Lorsque j'ai lu le résumé, mon attention a été captée et ma curiosité piquée. Immédiatement, j'ai eu le sentiment que j'allais me régaler. Mon intuition ne s'est pas trompée...
J'ai englouti ce livre en une journée!

Cependant, l'histoire n'a pas été celle à laquelle je m'attendais. Je ne sais pas comment décrire ce sentiment car le dénouement et l'intrigue m'ont plu. Les personnages m'ont embarqué mais l'histoire est spéciale, réaliste peut-être trop. Voilà ce qui m'a perturbé et intéressé...

En effet, l'auteur a trouvé des mots justes pour dépeindre l'ennui et la monotonie de la vie de Stella et la complexité de sa situation familiale. C'est tellement ordinaire que ça donne une impression de réalité. Comme si l'on aurait pu être à la place des personnages et vivre les événements. Du coup, l'apparition de Ruby met du piment. Le lecteur est en alerte. Il sent que l'histoire va déraper et reste en attente, suspendu à la plume de l'auteur.

La drogue et sa banalisation chez les jeunes. La peur de l'autre et du changement qui peuvent amener les gens à devenir vicieux par jalousie. Les amis qui vous polluent. La difficulté de découvrir l'autre et de l'aimer avec ses forces et ses faiblesses et de l'accepter tel qu'il est. L'insécurité du quotidien face aux désaxés.

J'ai parfois eu aussi des frissons en reconnaissant que les situations dans lesquelles se retrouvent Ruby et Stella ne sont pas que de la fiction. Toujours ce réalisme qui parfois dérange. J'ai eu envie de secouer ces jeunes filles pour leur inconscience puis je me suis souvenue de la mienne lorsque je faisais les 400 coups au lycée.
Je crois que c'est pour cela que j'ai accroché: une histoire qui est vraisemblable, qui peut arriver.

Par contre, les garces qui se font choper en flagrant délit lors de la remise des diplômes, c'est too much. Les dernières scènes sont superflues et gâches un peu le réalisme qui planait sur la majeur partie du roman. Malgré ce couac, «
 Torn » est une agréable découverte.
Je suivrais la parution du prochain roman de Stephanie Guerra avec attention pour voir si elle continue à me surprendre.

Monday, April 23, 2012


Big-hearted Chloe Camden is the queen of her universe until her best friend shreds her reputation and her school counselor axes her junior independent study project. Chloe is forced to take on a meaningful project in order to pass, and so she joins her school’s struggling radio station, where the other students don’t find her too queenly.
Ostracized by her former BFs and struggling with her beloved Grams’s mental deterioration, lonely Chloe ends up hosting a call-in show that gets the station much-needed publicity and, in the end, trouble. She also befriends radio techie and loner Duncan Moore, a quiet soul with a romantic heart.
On and off the air, Chloe faces her loneliness and helps others find the fun and joy in everyday life. Readers will fall in love with Chloe as she falls in love with the radio station and the misfits who call it home.

Chloe is a radiant, popular girl. But one day without explanation, her two best friends turn their backs on her and she becomes a social pariah. To make matter worse, her counselor imposes her to work for the school radio to escape failure.
Chloe then landed in a world completely foreign to her and in which she will make discoveries that could change her life entirely...

I requested this book on Netgalley after seeing the pretty cool and retro cover many times on different blogs I visited. Out of curiosity, I read the summary and I told myself that the story could be sympathetic. So I tried to unravel the mystery of Chloe's world...
After turning the first pages, I admit feeling some irritation after the references to her best friends who 
become real pests, real harpies. They weren't waiting after Chloe's excuses. It was something stronger, deeper. 
Brie is depressed and expressed her ill-being by humiliating her friend just because she didn't bear Chloe's solar personality...

I admit after reading the best friend drama, I had a moment of disappointment and have started reading this book diagonally. But my interest was piqued, again, when Chloe has ventured herself into the local radio station. At this point, the story becomes less superficial, more touching especially with Duncan's entrance.

A novel where one approaches the problem of changes that occure passing the adolescence gap to adulthood. Some are more brutal than others and they are children growing up faster especially if they are witnesses of hard events or if they are deprived of their innocence to assume adult responsibilities too soon. The injustice of life and of the cards that are distributed differently to everyone. 

The words of the school counselor, who tries to open the eyes of the bubbly, optimistic Chloe on the reality and harshness of life, pretty much sums up this book.

I also appreciated the lack of "happy ending" between Brie, Chloe and Mercedes. This gave a more realistic side to the story. Sometimes friendship is fading and it is best to let it go ...

I also liked the positive energy of the heroine who does not let herself get depressed, demoralized too long. Chloe positive attitude energizes her surroundings !
But I admit I had a crush on Clementine and her terrifying dragon personality, more funny than frightening.

In short, although there are some lengths in the text, the whole text and story are rather positive, pleasant and make you have a good time.


« Has anyone ever told you you're wonderful? » Dunc said.
« Yes, but feel free to continue with that and other similar adjectives. »

From Duncan: « I think it's good not to let things bottle up inside. »

From Chloe: « I wouldn't tell you that silence can hurt worse than mean words. »

From Ms Lungren: « No matter how hard we try, some things don't go as planned. It's a real-world lesson, Chloe, hard but real. »


Traduction du synopsis:
Chloé Camden, au grand cœur, est la reine de l'univers jusqu'à ce que ses meilleures amies déchirent sa réputation en lambeaux et que sa conseillère scolaire supprime son projet d'étude indépendant. Chloé est alors obligée de prendre part à un projet significatif dans le but de réussir et c'est ainsi qu'elle rejoint la radio, en difficulté, de son école, où les autres élèves ne la trouvent pas si royale que ça.
Rejetée par ses anciennes meilleures amies, aux prises avec la détérioration mentale de sa bien-aimé grand-mère, l'esseulée Chloé finit par animer une émission où elle prend des appels auditeurs ce qui permet à la radio de recevoir plus de publicité et, en fin de compte, plus d'ennuis.

Elle se lie également d'amitié avec le technicien solitaire de la radio, Duncan Moore, une âme calme avec un cœur romantique. Sur et hors des ondes, Chloé fait face à sa solitude et aide les autres à trouver du plaisir et de la joie dans la vie quotidienne. Les lecteurs vont tomber amoureuse de Chloé alors qu'elle tombe amoureuse de la station de radio et des marginaux qui appellent sa leur maison.

Chloé est une jeune fille rayonnante et populaire. Un jour pourtant sans explication, ses meilleures amies lui tournent le dos et elle devient un paria dans son lycée. Pour enfoncer le clou sa conseillère lui impose de travailler pour la radio du bahut sous peine d'être recalée.
Chloé débarque alors dans un monde qui lui est complétement étranger et dans lequel elle va faire des découvertes qui pourraient bien changer sa vie...

J'ai demandé ce livre sur Netgalley après avoir aperçu la couverture, plutôt sympa et rétro, de nombreuses fois sur des blogs que je visitais. Par curiosité, j'ai lu le résumé et je me suis dis que l'histoire pouvait être sympathique. Alors j'ai tenté de percer le mystère du monde de Chloé... 

Si les premières pages m'ont irrité avec les références aux meilleures amies qui deviennent des pestes et qui attendent je ne sais trop quoi de Chloé mais certainement pas d'être elle-même... 

J'avoue avoir eu un moment de déception et avoir commencé à lire ce livre en diagonal. Mais mon intérêt a été piqué, à nouveau, dès lors que Chloé s'est aventurée dans les locaux de la radio. L'histoire devient moins superficielle, plus touchante surtout avec Duncan.

Un roman ou l'on aborde la difficulté des changements qui permettent de passer de l'adolescence à l'âge adulte. Certains sont plus brutaux que d'autres et font que les enfants grandissent plus vite surtout s'ils sont témoins d'événements difficiles ou s'ils sont privés de leur innocence pour assumer un rôle d'adulte et les responsabilités qui vont avec trop tôt.
L'injustice de la vie et des cartes qu'elle distribue à chacun. Les mots de la conseillère scolaire qui tente d'ouvrir les yeux de la pétillante, optimiste Chloé sur la réalité et la dureté de la vie résume assez bien ce livre. 

J'ai apprécié également l'absence de « happy ending » entre Brie, Chloé et Mercedes. Cela a donné un côté plus réaliste au récit. Parfois l'amitié s'étiole et il est préférable de la laisser partir... 
J'ai aussi aimé l'énergie positive de l'héroïne qui ne se laisse pas abattre, ni démoraliser trop longtemps. Chloé donne la patate ! Mais j'avoue avoir eu un faible pour Clémentine et sa personnalité de dragon terrifiant, plus rigolote qu'effrayante.

Bref, même s'il y a des petites longueurs dans le texte notamment au démarrage, l'ensemble est plutôt positif, agréable et vous fait passer un bon moment.

Blog Archive