Tuesday, August 21, 2012

A CHRISTMAS CAROL BY ROD ESPINOSA


THE NIGHT THAT CHANGED
THE LIFE OF ELIZA SCROOGE


Synopsis
Charles Dickens’s holiday classic, A Christmas Carol, is given a fresh twist—with a female Scrooge! Rod Espinosa (The Courageous Princess) adapts and illustrates this story of the miserly Eliza Scrooge, who is visited by the ghosts of the past, present, and future on one fateful Christmas eve.

Reactions:
A Christmas Carol is a Christmas tale written by Charles Dickens in 1843.
Today, the artist Rod Espinosa has revisited with color and realistic graphics the story. He also imagined to turn the old Ebenezer Scrooge, the miser cruel and heartless old man, into an awful female character. 
So, ​​some others little changes occur like the work done in the factory. 

The drawings of London and the details of places visited with the ghosts in the company of Eliza Scrooge are beautifully represented.
A great illustration work!

If the tale and dialogues remain faithful to the original, the whole story takes a facelift with these changes. It is always pleasant to turn the pages and to put your nose in morality that emerges. 

Everyone in this time of crisis needs to be less selfish, less self-centered and think a little about others. Ditto for employers and the way they treat their staff. It seems that Dickens's morality does not take a ride and that lessons are still not learned the 21st century ...


A CHRISTMAS CAROL BY ROD ESPINOSA 
THE NIGHT THAT CHANGED
THE LIFE OF ELIZA SCROOGE 



Traduction du synopsis:

Le conte de fêtes de fin d'année de Charles Dickens, A Christmas Carol, est dépoussieré avec une femme dans le rôle de Scrooge!

Rod Espinosa (The Courageous Princess) adapte et illustre cette histoire de l'avare Eliza Scrooge, qui est visitée par des fantômes du passé, le présent et le futur la veille d'une fatidique nuit de Noël.


Impressions:
Un chant de Noël (A Christmas Carol) est un conte de Noël écrit par Charles Dickens en 1843.

Aujourd'hui, l'artiste Rod Espinosa l'a revisité en couleurs avec des graphismes réalistes. Il s'est également permis de faire du vieux Ebenezer Scrooge, l'avare cruel et sans coeur, un personnage féminin.
Du coup, il a également apporté quelques modifications quant au travail réalisé dans l'usine rendant les choses plus probables.

Quant aux dessins de Londres ou les détails des lieux traversés avec les fantômes en compagnie d' Eliza Scrooge, ils sont joliment représentés. Un beau travail d'illustration.


Si l'histoire et les dialogues restent fidèles à l'original, l'ensemble du conte prend un coup de neuf grâce à ces changements. On prend toujours autant de plaisir à tourner les pages et à remettre son nez dans la morale qui en ressort.

Tout le monde, en ces temps de crise, a besoin d'être moins égoïste, moins nombriliste et de penser un peu aux autres. Idem pour les employeurs et la manière dont ils traitent leurs personnels car il semblerait que cette morale ne prenne pas une ride et que les leçons ne soient toujours pas tirées au 21e siècle...


1 comment:

  1. Hi there, would you like to link in to “Books You Loved”. Here is the link Books You Loved August Edition Cheers

    ReplyDelete

Blog Archive